Le Direct
Radio

Kwamouth : aucun magistrat présent depuis la fuite du procureur (Rose Mutombo)

La cité de Kwamouth est privée de magistrat pour assurer la justice.

Par Lydie Matadi

Les forces vives de Kwamouth lors d’un meeting de la délégation gouvernementale @Photos Droits tiers

publié le 29 août 2022 à 18:32:30

Le constat a été fait par la ministre d’État de la Justice, Rose Mutombo Kiese lors de son récent séjour dans cette partie de la province de Mai-Ndombe. La garde des Sceaux faisait partie de la délégation gouvernementale qui est descendue sur place à Kwamouth pour s’enquérir du drame occasionné par le conflit qui oppose les peuples Teke et Yaka.

Selon les informations qu’elle a recueillies sur place, cette entité administrative n’a plus aucun magistrat pour faire fonctionner les instances judiciaires. La situation daterait de plusieurs mois depuis que le procureur a été tabassé.

La situation est très dramatique à Kwamouth et ses environs, il n’y a aucun magistrat sur le terrain depuis que le procureur général a été tabassé il y a de cela quelques mois. Et par solidarité, tous les magistrats qui étaient dans la province ont dû quitter. Avec le bureau du Conseil supérieur de la magistrature, nous allons voir dans quelle mesure combler ce vide qui est criant dans la province du Mai-Ndombe. Nous avons trouvé l’inspectorat de l’auditorat militaire de garnison qui est sur place, a indiqué Mme Mutombo.

Ce corps de la magistrature militaire essaie d’assurer les affaires courantes notamment en procédant au transfert de différents détenus vers la ville de Bandundu ou vers Mushie.

La minÉtat Mutombo a plaidé pour que cette situation trouve au plus vite une solution afin de restaurer la paix et la tranquilité et surtout l’état de droit. Elle a, pour cela, appelé à des concertations urgentes avec le Conseil supérieur de la magistrature.

La délégation gouvernementale a sensibilisé les forces vives de la cité de Kwamouth sur la paix. Des éléments de l’armée et la police ont été déployés dans les forêts environnantes pour assurer la sécurité.

Accusé d’attiser le feu de conflits entre Teke et Yaka, l’administrateur du territoire a été suspendu de ses fonctions jusqu’à nouvel ordre. Rose Mutombo Kiese faisait partie de la délégation gouvernementale conduite par le vice -premier ministre, ministre de l’Intérieur, Daniel Aselo.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


GUERRE

Après cinq jours de trêve, des combats à l’arme lourde ont repris jeudi dans l’est de la République démocratique du Congo entre le M23 et l’armée congolaise, qui a accusé ces rebelles d’avoir massacré mardi au moins 50 civils.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.