Le Direct
Radio

RDC : les adieux de Mike Hammer au peuple congolais

Après quatre ans d’exercice en République démocratique du Congo, Mike Hammer achève sa mission.

Par Alexis Emba

Dans son message d’au revoir, l’ambassadeur sortant des États-Unis en République démocratique du Congo, Mike Hammer dit garder une image positive du peuple congolais @Photo Droits tiers

publié le 8 juillet 2022 à 09:23:06

Le diplomate américain se dit impressionné par l’esprit d’entrepreneuriat et la résilience du peuple congolais, le dynamisme et l’inventivité de sa jeunesse ainsi que la force et le courage de ses femmes. “Je reste optimiste quant à la capacité de la RDC de continuer sur une lancée positive pour le bien du peuple congolais”, s’est-il exprimé dans un document dont une copie est parvenue jeudi 7 juillet à Ouragan.cd.

A travers différents voyages effectués de l’Est à l’Ouest, du Nord au Sud, M. Hammer souligne avoir rencontré des gens déterminés à promouvoir la paix, à lutter contre la corruption et à bâtir un Congo meilleur qui subvient aux besoins de sa population. “J’ai appris comment les citoyens de nos pays partagent des valeurs communes, la passion de la démocratie, le respect des droits humains, le désir d’une bonne instruction pour les enfants, l’occasion d’avoir un bon emploi et de vivre en harmonie avec notre environnement en bonne santé et en paix”, a-t-il reconnu, soulignant d’ailleurs que ceci est le fondement du partenariat privilégié conclu entre les Etats-Unis et la RDC. Il s’agit d’investir dans les gens afin qu’ils puissent poser des fondations concrètes pour le développement, la démocratie et la prospérité.

Ainsi, par le biais de l’USAID, les Etats-Unis offrent à la RDC plus de 750 millions $ par année dont 427 millions $ d’aide humanitaire supplantant l’assistance apportée par tout autre pays et plus de 350 millions $ servant à mettre en oeuvre d’importants programmes visant notamment à autonomiser les Congolais pour relever les défis. Le diplomate américain a indiqué que la force d’une nation réside dans les compétences et la capacité de sa population, dans l’aptitude d’échanger des idées sans crainte de répression, pour créer de la prospérité par le dur labeur. Cette responsabilité d’apporter le changement, dit-il, incombe aux Congolais et les Etats-Unis se tiennent à leurs côtés en travaillant sur ces efforts. Face aux tensions persistantes dans l’Est de la RDC où des douzaines de groupes armés et d’autres acteurs continuent à perpétuer l’exploitation illégale des ressources du pays, il a confirmé à haute voix que son pays appuie fermement la souveraineté et l’intégrité territoriale de la RDC.

L’administration Biden, rappele-t-il, soutient les efforts du président Félix Tshisekedi et tous les leaders de la région pour promouvoir la paix et la prospérité. D’ailleurs, il a reconnu que la population de l’Est a subi des violences, enduré des déplacements et connu l’exploitation depuis trop longtemps. Cependant, a-t-il insisté, la pauvreté n’est pas une fatalité que le Congo doit subir. Le chef de la mission diplomatique américaine en RDC se fonde sur la déclaration du président Félix Tshisekedi qui a dit que “son pays a simplement souffert de la mauvaise gouvernance, tout en désignant aussi la corruption comme étant la “gangrène” qui mine le Congo-Kinshasa”.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Dans les mois à venir, l’insécurité alimentaire dans la ville de Mbuji-Mayi, au Kasaï oriental sera progressivement conjuguée au passé.


Sécurité

Une base opérationnelle de la Mission de l’ONU en RDC a été attaquée dans la nuit du vendredi 30 septembre 2022, par des miliciens du groupe armé Twirwaneho, faisant un mort dans les rangs de casques bleus, à Minembwe, dans la province du Sud-Kivu.

Appel d'offres

Banque centrale du Congo : Avis d’appel d’offres national


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.