Le Direct
Radio

La RDC à une revue d’achever le programme du FMI

Heureux qui comme Nicolas Kazadi Kadima-Nzuji est revenu très rassuré des assemblées de printemps du FMI et de la Banque mondiale à Washington, aux USA. Il y a 48 heures, le ministre sortant des Finances a, en effet, tenu, avec l’accompagnement, comme il est devenu d’usage, de son collègue de la Communication et Médias et porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya Katembwe, un briefing presse autour de « la participation de la RDC aux Assemblées de Printemps FMI-Banque Mondiale : enjeux, retombées et perspectives ». A l’occasion, l’argentier a détaillé les dividendes engrangés par son pays.

Par Éric Kalemba

Nicolas Kazadi, le ministre congolais des Finances @Photo Droits tiers.

publié le 26 avril 2024 à 02:58:00

La mission de Bretton Woods s’est inscrite dans la perspective de la remise de la RDC sur les rails de la gestion financière et économique orthodoxe ainsi que des réformes à moyen et long termes, a fait savoir dès son exorde, le ministre Kazadi Kadima-Nzuji. L’argentier national a, certes, reconnu que la RDC a encore du chemin à faire pour sa stabilité économique et financière, mais le pays, dit-il, a réalisé de grands bonds sous le leadership de Félix Tshisekedi.

Les Assemblées de printemps des institutions de Bretton Woods se sont tenues la veille du début de la sixième et dernière revue du programme triennal de Facilité élargie de crédit mis en œuvre avec le Fonds monétaire. Tout un symbole. Le Conseil d’administration du FMI a, en effet, achevé, fin décembre 2023, la cinquième revue de l’accord au titre de la Facilité élargie de crédit (FEC) pour la RDC, approuvée le 15 juillet 2021. L’achèvement de la cinquième revue permet un décaissement immédiat équivalent à 152,3 millions de DTS, soit environ 202,1 millions $US afin de soutenir les besoins de la balance des paiements.

La quatrième revue conclue six mois plus tôt, en juin 2023, a permis à la RDC de disposer de 203,3 millions $US du FMI. In globo, en 2023, Kinshasa n’a obtenu que 405,4 millions $US du Fonds monétaire. Et, entre mi-2021, début de la FEC, et décembre 2023, le FMI a donc versé 913,8 millions de DTS, environ 1, 219 milliard $US. Pour Nicolas Kazadi, les progrès considérables réalisés en termes de gestion de finances publiques ont été sanctionnés par le grand satisfecit du programme Fec.

“Si nous sommes arrivés à la cinquième revue, ça veut dire qu’on a parcouru beaucoup de chemins. À chaque revue, il y avait une évaluation approfondie de tout ce que nous avions fait en matière de gestion budgétaire, monétaire, en matière de réforme économique. Ce qui est une première, parce que ça n’avait jamais été fait”, s’est-il félicité. Et le ministre sortant des Finances de poursuivre, “lorsque le FMI approuve une revue ça veut dire que nous évoluons dans la bonne direction globalement. Nous sommes arrivés pour la première fois de notre histoire à dépasser la cinquième revue”.

– Les lendemains enchanteurs –

Fin février 2024, le Fonds monétaire s’active pour la 6ᵉ revue de l’accord au titre de la Facilité élargie de crédit. Une délégation du Fonds conduite par Calixte Ahokpossi, chef de mission pour la RDC, accompagnée de Gabriel Leost, représentant résident du FMI en RDC, s’est, en effet, entretenue avec différentes autorités congolaises dont le numéro un des Finances. “Cette sixième revue qui commence demain, va nous permettre si tout se passe bien, de conclure pour la première fois un programme. C’est très symbolique de conclure un programme parce que nous sommes dans un monde qui est un peu globalisé, et donc toute l’attention du monde économique mondiale est sur le pays qui performe”, a applaudi Nicolas Kazadi.

Lors du briefing, l’argentier national a relevé également que les performances réalisées ont, en effet, permis au pays d’avoir un budget plus consistant, trois fois plus important qu’il ne l’était il y a trois ans. De plus, la RDC a tant gagné en crédibilité qu’elle peut, à présent, mobiliser des ressources extérieures beaucoup plus importantes. Plus de 5 milliards environ des ressources extérieures pour financer le développement, s’est félicité Nicolas Kazadi Kadima-Nzuji. “Près de 5 milliards de dollars supplémentaires, a-t-il noté, une première dans l’histoire de ce pays !” Et Nicolas Kazadi d’envisager un avenir plutôt radieux pour la RDC. “Nous avons assez d’argent pour construire de grandes infrastructures comme les routes qui vont nous permettre de relier Banana à Bukavu grâce aux ressources extérieures.”

L’argentier national a ouvert une brèche lors de ce face-à-face avec la presse consacré aux assemblées printanières de Bretton Woods pour parler salaires et rémunérations dans l’administration publique. “On a payé plus de monde et ils gagnent plus d’argent, fait comprendre Kazadi. S’agissant de la rémunération, l’effort que nous devons faire maintenant, c’est de regarder salaire et prime, comment on fait pour que ça soit plus égalitaire et qu’il y ait plus de salaire et moins de prime”, a assuré le ministre sortant des Finances, déterminé à relever le plus grand défi au grand bonheur du peuple congolais et du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Grâce au protocole d’accord signé entre l’Agence pour le développement et la promotion du projet grand Inga (ADPI-RDC) et la société natural oilfield service limited (NOFLS), il sera construit, dans les mois à venir, un barrage d’une capacité minimale de 7000 MW sur un potentiel de 42000 MW.


Nation

Une fausse alerte a été lancée cette semaine contre Barnabé Muakadi Muamba, le DG de la Direction générale des impôts autour d’un prétendu déguerpissement irrégulier des occupants de l’immeuble Avé Maria situé dans la commune de la Gombe.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,780.00 CDF
1 Euro3,021.86 CDF
1 Yuan384.38 CDF
1 FCFA4,13665 CDF

Appel d'offres

Acquisition de 13 véhicules pour la Coordination de l’UC-PIF et ses Antennes Provinciales


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.