Le Direct
Radio

Aligente sensibilise les écoliers de la Nsele sur la lutte contre la corruption

La corruption et les détournements de deniers publics avilissent la société congolaise. Le fléau a été dénoncé lors d’une journée de sensibilisation animée mercredi 24 avril 2024 par le gendarme des finances publiques, Jules Aligente et son adjoint.

Par Alexis Emba

Les élèves du Complexe scolaire Sacrée coeur de Jésus ont visité mercredi les locaux de l’IGF et ont été informés sur la mission de ce service supérieur de contrôle rattaché à la présidence de la République. @Photo Droits tiers.

publié le 25 avril 2024 à 13:04:19

Le face-à-face entre le leadership de l’IGF et les élèves du Complexe scolaire “Sacrée cœur de Jésus” de la commune de la Nsele a été captivant. De manière pédagogique, le chef des inspecteurs a démontré aux élèves, avenir de demain, les méfaits de la corruption et de détournements de deniers publics. La séance a viré à la conscientisation tant, dit-il, il faut éduquer les jeunes à dénoncer un fléau qui handicape le développement du pays et plombe l’avenir de plusieurs générations. “Nous avions été surpris par la visite d’une centaine d’élèves de l’école Sacrée cœur de Jésus de la Nsele venus pour visiter l’IGF et s’informer sur les raisons pour lesquelles certains dirigeants qui sont appelés à gérer les affaires publiques, volent l’argent de l’Etat. Nous avons échangé avec eux autour de cette question de la lutte contre la corruption et le détournement. Nous les avons sensibilisé pour qu’une fois aux affaires publiques, qu’ils évitent les pratiques qui ont ruiné la RDC”, a-t-il expliqué.

– Échange enrichissant –

Aux côtés de son adjoint, l’inspecteur général des finances-chef de service, Jules Aligente, s’est aussi attardé sur les missions de l’IGF. Il a, en outre, édifié ses interlocuteurs sur le rôle qu’ils doivent jouer auprès de leurs collègues dont les parents s’illustrent dans les antivaleurs, tels que la corruption et le détournement de deniers publics.

Pour le gendarme financier, il faut que les élèves congolais prennent conscience de répéter aux délinquants financiers le message selon lequel leurs comportements indignes hypothèquent l’avenir de tout un peuple. Etant donné que l’IGF est un service de contrôle supérieur de l’Etat dont la mission est de veiller à l’utilisation convenue des finances publiques, l’inspecteur général chef de service a insisté sur les dangers que représentent ces antivaleurs ancrées dans la société congolaise, facteur de développement régressif et présent de manière exponentielle au sein des institutions étatiques congolaises.

Le manque d’éthique, d’intégrité et de probité morale sont les principales causes des maux dont souffrent aujourd’hui les finances publiques. Ensuite, il a relevé que les bonnes pratiques participent à accroitre le développement. Le gendarme financier a insisté auprès de ses hôtes que “voler l’argent de l’Etat est une malédiction, la réalité d’aujourd’hui vient du manque de formation des aînés qui ont longtemps dirigé ce pays. Ne reproduisez pas les actions de vos devanciers, l’argent de l’Etat doit être d’utilité publique et non personnelle”.

Jules Aligente a souligné que la lutte contre la corruption n’est pas une guerre que mène l’IGF seule, précisant que l’organe supérieur de contrôle est accompagné par la Cour des comptes, la CENAREF et l’APLC. Par ailleurs, le numéro un de l’IGF n’a pas manqué de relever que l’implémentation de la bonne gouvernance ne peut se faire sans un appui et l’accompagnement des instances judiciaires.

Tout en rappelant que la force de ce service de contrôle supérieur de l’Etat vient de la volonté personnelle du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, qui, par patriotisme, a déclenché une véritable chasse aux prédateurs dans le pays et fait de la lutte contre la corruption, son Leitmotiv.

Avant de terminer son exposé, Aligente a invité les élèves à mieux répandre la mission de l’IGF dans leur environnement pour semer la bonne graine dans la jeunesse afin qu’ils intériorisent le respect des fonds et biens publics. En nombre important dans les locaux de l’IGF, les écoliers ont bien intégré la nécessité de l’implication de toutes les couches sociales de la population congolaise pour faire reculer la corruption et le détournement de deniers publics.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA), a condamné avec véhémence les actes d’intimidation contre une responsable d’un média basé à Goma, capitale du Nord-Kivu, de la part des individus arborant la tenue de la Direction générale des migrations (DGM).


People

Une réponse inattendue mais digne d’un homme de Dieu. Le pasteur Marcello Tunasi est revenu sur les propos injurieux tenus par le polémiste, Denis Lessie, sur sa défunte femme, Blanche Tunasi. Sur ses réseaux sociaux, le représentant de l’Eglise La Compassion a publié un message de pardon. Le prédicateur invite également ses adeptes à prier pour “l’homme de pétage”, “car selon lui, il a besoin de restauration et d’amour”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,805.00 CDF
1 Euro3,005.84 CDF
1 Yuan386.34 CDF
1 FCFA 4,63 64437 CDF

Appel d'offres

Consultant (firme) pour l’élaboration de l’EIES relative aux travaux prioritaires d’amélioration du système d’alimentation en eau potable de la ville de Kananga


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.