Le Direct
Radio

Kenya : 21 corps de membres présumés d’une secte exhumés en deux jours

Vingt-et-un corps ont été exhumés dans l’est du Kenya depuis vendredi dans le cadre d’une enquête sur la mort de fidèles d’une secte dont le chef, arrêté la semaine dernière, aurait dit de jeûner pour “rencontrer Jésus”, ont déclaré samedi deux sources policières.

Par AFP avec Ouragan

publié le 22 avril 2023 à 17:40:05

Depuis vendredi, “au total, nous avons 21 corps” dans la forêt de Shakahola (est), a déclaré à l’AFP une source policière qui a requis l’anonymat. “Nous avons à peine effleuré la surface, ce qui indique clairement que nous aurons plus de corps” à l’issue des recherches, a-t-il poursuivi.

Le bilan a été confirmé par une autre source policière, qui a également requis l’anonymat.

Une des deux sources policières a évoqué la présence d’au moins trois enfants parmi les victimes.

Les dépouilles de quatre adeptes de l’Eglise Internationale de Bonne Nouvelle (Good News International Church) dirigée par Makenzie Nthenge avaient déjà été retrouvés la semaine dernière par les autorités.

Les enquêteurs ont fouillé la zone en raison d’informations évoquant une possible fosse commune.

Onze autres fidèles, sept hommes et quatre femmes âgés de 17 à 49 ans, ont été hospitalisés la semaine dernière après avoir été secourus dans la forêt de Shakahola.

Le chef de la secte, Makenzie Nthenge, s’est rendu le 15 avril à la police, avant d’être placé en détention.

Dans un rapport dont l’AFP a eu connaissance, la police avait dit avoir reçu des informations faisant état de personnes “mortes de faim sous prétexte de rencontrer Jésus après avoir subi un lavage de cerveau par un suspect, Makenzie Nthenge, pasteur de l’Eglise Internationale de Bonne Nouvelle”.

Selon des médias locaux, Makenzie Nthenge avait été arrêté et inculpé le mois dernier, après que deux enfants étaient morts de faim sous la garde de leurs parents. Il avait ensuite été libéré moyennant une caution de 100.000 shillings kenyans (environ 670 euros).

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le Réseau des femmes leaders pour l’accès à la parole (RFLAP) fulmine face aux propos discriminatoires et sexistes tenus depuis quelques jours à l’égard de la Première ministre, Judith Suminwa Tuluka.


Politique

Les cybercafés et bureautiques de fortune autour de la 10e rue Limete industriel, dans les environs de la permanence de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), ont fait de bonnes affaires dans la soirée du 10 avril 2024. CV et lettres de motivation… et surtout lettres des ambitions ont été rédigés et imprimés à la queue leu leu. Les clients sont tous estampillés, UDPS.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,760.00 CDF
1 Euro2995,70 CDF
1 Yuan384,76 CDF
1 FCFA4.51 CDF

Appel d'offres

Consultant (Cabinet/Centre de recherches) pour la réalisation d’un sondage d’opinion sur la gouvernance des partis politiques en RDC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.