Le Direct
Radio

Luanda : les hommages de Félix Tshisekedi à Eduardo Dos Santos

Le président de la République, Félix Tshisekedi a assisté dimanche 28 août 2022, à Luanda, en Angola, aux funérailles de l’ancien président angolais, Eduardo Dos Santos décédé le 8 juillet dernier dans une clinique espagnole.

Par Alexis Emba

publié le 28 août 2022 à 13:37:00

Le chef de l’Etat congolais est arrivé en début de matinée à Luanda. Il a été accueilli à son arrivée par la secrétaire d’Etat angolais aux Affaires extérieures.

Aussitot après, Tshisekedi s’est rendu à la Place de la République, lieu où se sont déroulées les funérailles nationales avant l’inhumation qui est intervenue en début d’après-midi. Il a déposé une gerbe de fleurs devant le cercueil de l’illustre disparu. Une manière pour lui de rendre hommage à cette icône du peuple angolais. Plusieurs autres chefs d’État ont participé à cette cérémonie funéraire.

Outre le président de la République démocratique du Congo (RDC), on a noté aussi la présence de Cyril Ramaphosa d’Afrique du Sud et Denis Sassou-Nguesso du Congo/Brazzaville. Décédé le 8 juillet dernier dans une clinique espagnole, l’ancien chef de l’Etat angolais ayant dirigé son pays pendant 42 ans ( 1975-2017) est considéré par beaucoup de ses compatriotes, comme un homme de paix.

Le MPLA qui vient de gagner les dernières élections législatives, selon les résultats provisoires, a choisi sa date de naissance pour son inhumation voulue en toute intimité familiale.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


GUERRE

Après cinq jours de trêve, des combats à l’arme lourde ont repris jeudi dans l’est de la République démocratique du Congo entre le M23 et l’armée congolaise, qui a accusé ces rebelles d’avoir massacré mardi au moins 50 civils.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.