Le Direct
Radio

Goma : deux avions de chasse congolais essuient des tirs de l’armée rwandaise

Deux avions de chasse Sukhoi-25 appartenant à l’armée congolaise ont essuyé mercredi 27 décembre des tirs de l’armée rwandaise au sud de la ville de Goma sur le lac Kivu.

Par Daniel Michombero

publié le 28 décembre 2022 à 19:40:05

Un incident grave s’est produit mercredi avant-midi. Deux avions de chasse congolais qui survolaient, selon les témoins, l’espace congolais au-dessus du Lac Kivu ont été visés par des tirs en provenance d’une base militaire du Rwanda (Bralima).

J’étais en train de laver des véhicules ici. Comme nous aimons voir nos avions de chasse en l’air, mon frère m’a alerté en disant que deux avions survolent cette fois à basse altitude. Nous avons tourné le regard vers ces avions. Ces deux avions venaient du sud de la ville vers le Nord où se trouve l’aéroport international de Goma. Ils passent exactement sur la même ligne que les autres avions civils. Lorsque ces avions étaient juste au-dessus de nous, nous avons entendu quelque chose qui a explosé dans le lac Kivu à moins de 600 mètres de là où nous étions. Tout le monde a fui, je me suis caché là-bas, les motocyclistes ont même laissé leurs motos ici et ont couru dans tous les sens, explique Hakizumwami Emmanuel.

« Pour vous dire la vérité, nous avons vu des bombes en provenance du Rwanda sur cette colline en haut de la Bralima. Au total, ils ont lancé deux bombes. La première était sur le point de toucher notre avion mais le pilote s’en est vite rendu compte et il l’a esquivée. Nous avons vu sur le lac, une grande fumée qui a fait plus de 3 minutes », relate Rwivanga Akili, un autre témoin rencontré à quelques mètres du lieu de l’incident.

Jusqu’à 18h 30, le Rwanda n’a rien communiqué sur sa follie meurtrière à vouloir étendre le conflit. L’armée congolaise, elle, dit rassembler les preuves de cette attaque délibérée de Kigali.

“L’armée ne se base pas sur ce qui se dit, elle cherche les faits avant de se prononcer. Nous recoupons encore les informations”, a confié au reporter Ouragan.cd une source au sein de l’armée congolaise.

Le gouvernement rwandais avait dénoncé lundi 7 novembre le survol de son territoire par un avion de chasse Sukhoi-25 de la République démocratique du Congo. Kinshasa avait parlé d’un incident mineur.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Au pied du volcan Nyiragongo, à une dizaine de kilomètres de Goma au Nord-Kivu, les travaux d’aménagement du site où devait se tenir la messe papale s’étaient arrêtés depuis fin juin. Du chantier ouvert il y a 7 mois, il ne reste que la charpente de la tribune et quelques traçages de la vaste étendue qui était déjà compartimentée en zones.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.