Le Direct
Radio

État de siège : Rose Mutombo informée du fonctionnement de la Justice en Ituri et au Nord-Kivu

La ministre d’État de la Justice, Rose Mutombo Kiese est déterminée à résoudre les problèmes qui entravent le bon fonctionnement de la Justice dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu.

Par Lydie Matadi

La ministre d’État de la Justice Rose Mutombo Kiese entourée de magistrats civils et militaires @Photo Droits tiers

publié le 26 septembre 2022 à 01:00:38

La garde des Sceaux a effectué un bref séjour dans cette partie du pays avec la délégation du Premier ministre, Sama Lukonde qui était en mission d’évaluation de l’état de siège , 16 mois après son instauration.

Mme Mutombo Kiese a eu des entretiens samedi 24 septembre 2022 avec des magistrats civils et militaires de ces deux provinces. De façon générale, elle s’est dit satisfaite de l’évolution du fonctionnement de la justice dans ces deux provinces en ce temps de l’état de siège. Cependant, des défis énormes demeurent, explique-t-elle. Il s’agit notamment de l’insuffisance des effectifs des magistrats, la surpopulation carcérale mais aussi la prise en charge alimentaire des détenus.
Rose Mutombo a rassuré à ses hôtes que des solutions seront trouvées principalement pour les magistrats dont le concours de recrutement sera bientôt organisé.

“La justice a bien fonctionné surtout que nous avons eu le temps de prendre certaines circulaires qui ont permis à ce que les choses changent au niveau des juridictions militaires et civiles.
Nous avons abordé les problèmes de surpopulation carcérale, de manque de magistrat et de l’approvisionnement des prisons qui débute en retard. Nous devons veiller pour qu’on trouve des réponses à tous ces défis”,
a affirmé la ministre d’État de la Justice. Elle a ajouté que ses équipes réfléchissent déjà avec des auditeurs, procureurs généraux et présidents des Cours d’appel, sur des propositions concrètes afin de désengorger les centres de détention de ces deux provinces.

“Nous nous sommes réunis au niveau du cadre de concertation avec le bureau du Conseil supérieur de la magistrature. Et l’option a été levée de désengorger les prisons, et donc, nous analyserons les dossiers des personnes ayant commis des faits bénins. La solution durable,c’est la construction de nouvelles prisons. Cela permettra de garder les détenus dans de bonnes conditions”, a-t-elle souligné.

La minEtat avait récemment annoncé l’organisation du concours de recrutement des magistrats pour pallier la carence dans plusieurs provinces. Le test sera lancé le dimanche 09 octobre prochain sur toute l’étendue du territoire national. Le Conseil supérieur de la magistrature a déjà publié différentes dates pour l’organisation de ce concours.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Économie

Le ministère de l’Economie a revu à la hausse les prix des carburants terrestres. C’est ce qui ressort de l’arrêté n°039 portant fixation des prix des carburants dans la zone ouest, signé le 28 novembre par Nicolas Kazadi, ministre ad intérim.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.