Le Direct
Radio

Tshisekedi peut faire de la RDC la nouvelle destination industrielle du monde (Henry Mutombo Mikenyi)

Après le passage dévastateur de l’épidémie de Covid-19 et à la lumière des crises planétaires multiformes, “l’Afrique devrait accueillir la prochaine vague d’investissement massif des multinationales occidentales et chinoises installées en Asie qui épprouveraient le désir de se délocaliser vers des zones africaines plus attrayantes”, estime le chercheur en fiscalité, Henry Mutombo Mikenyi.

Par Jeanric Umande

Henry Mutombo Mikenyi, chercheur en fiscalité @Photo Droits tiers

publié le 28 août 2022 à 07:48:57

Ce scientifique volontaire congolais animé par l’instinct de l’anticipation, “encourage le président Félix Tshisekedi à inciter une étude par les instances gouvernementales habilitées afin d’amorcer les démarches vers les sociétés disséminées dans les zones de délocalisation, pour les convaincre de nos potentialités dans le secteur de la justice qui a retrouvé son indépendance, de notre système fiscal très compétitif, de la fertilité de notre sol et de notre population très jeune, pouvant essentiellement répondre au besoin des ressources humaines pour aboutir à une mise en place d’un partenariat Win Win pour le bien-être de notre peuple”, exhorte ainsi le fiscaliste. Henry Mutombo a saisi le chef de l’État depuis le 03 juin 2020 via son ancien Haut représentant, feu Kitenge Yezu d’heureuse mémoire.

Dans sa correspondance, Henry Mutombo Mikenyi est persuadé qu’après le passage de cette avalanche épidémiologique (Covid-19), les besoins de redécollage des activités économiques dans le monde sont énormes et incalculables. D’où, l’intérêt pour le président congolais de saisir cette opportunité en or pour booster et relever remarquablement l’industrie congolaise.

Faire de la RDC un hub incontournable de production industrielle du monde

L’Afrique sera la région la plus prépondérante devant accueillir cette vague d’investissement massif à venir, soutient le chercheur en fiscalité, Henry Mutombo Mikenyi. Ainsi, la République démocratique du Congo peut être la prochaine destination structurante de la production délocalisée. “Au début des années 1990, après Hong Kong, Singapour, et Taiwan, c’était le tour de la Malaisie, de l’Indonésie et des Philippines de devenir un hub pour la production industrielle de l’habillement et de l’électronique pour servir une grande consommation mondiale”, rappelle-t-il. A cette époque, près de la moitié des importations textiles françaises provenaient d’Asie du Sud-Est. “De nos jours, je crois que la tendance n’a certainement pas beaucoup changé, pour la simple raison majeure à ces transferts, le prix de revient. Dans un vêtement, la main-d’œuvre représente environ 75% du prix final”. Un jeans produit en Indonésie revient en moyenne deux fois moins cher que le même article fabriqué en France, explique le chercheur en fiscalité. Quel que soit le jugement que l’on peut porter sur ces procédés, dit-il, les pays asiatiques ont profité à fond de la caisse des délocalisations.

Pour lui, les statistiques internationales prouvent irréfutablement que les quatre Dragons, notamment (Corée du Sud, Hong Kong, Singapour et Taiwan) ont désormais un niveau de vie sensiblement équivalent à celui des Européens.

Selon la Banque mondiale, en effet, en 2010, le PIB par habitant de Singapour était égal à celui des Pays-Bas et, en 2030, il atteindra celui des Etats-Unis, explique encore le chercheur Henry Mutombo Mikenyi. Cette étude géostratégique sur les avantages de la production délocalisée, avait poussé Henry Mutombo Mikenyi à solliciter une rencontre d’échanges sur le sujet avec le président de la République, Félix Tshisekedi afin de plaider pour que la délocalisation industrielle profite à la République démocratique du Congo”. Idée qui coïncide fort heureusement avec l’option levée dernièrement par les seize pays membres de la SADC consistant à déclencher le processus d’industrialisation à grande échelle de la République démocratique du Congo et de toute la région, gage de sa vocation de leader africain.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Les responsables du Projet d’équité et de renforcement du système éducatif (PERSE) ont sensibilisé vendredi 25 novembre 2022, les enseignants sur le code de bonne conduite.


Grogne sociale

La société Zing Da Mining se plaint de l’expropriation sa concession. Depuis une semaine, des hommes en uniforme ont investi le site. Ils refusent l’accès aux camions appartenant au propriétaire de la concession. La parcelle querellée se trouve sur la route Mwadingusha, près de 190 km de Lubumbashi sur la route Kolwezi.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.