Le Direct
Radio

SK Della au Maniema : la route de Kibombo réhabilitée, cap sur l’évacuation des produits sur Kindu

Carrossable, la route Kindu-Kibombo change le vécu quotidien des Maniemiens. Salomon Idi Kalonda Della l’a inspecté en 48 heures pour constater les effets directs de cette infrastructure d’intérêt provincial. A l’occasion, le conseiller de Moïse Katumbi a sensibilisé sa base à étendre leurs espaces agricoles et à diversifier les variétés de leurs productions champêtres pour inonder le marché de consommation à Kindu et dans d’autres provinces.

Par Jeanric Umande

Salomon Idi Kalonda Della en croisade sur la route de Kibombo. Après d’intenses travaux grâce à son financement, le trafic sur la route Kindu-Kibombo est désormais fluide et les produits de première nécessité quittent désormais Kibombo et d’autres centres agricoles vers Kindu, la capitale de la province du Maniema @Photo Ouragan.cd

publié le 14 août 2022 à 16:39:31

Au volant de sa jeep 4×4, le conseiller politique de Moïse Katumbi Chapwe a procédé à une deuxième évaluation de terrain sur la route Kindu-Kibombo, longue de 180 kilomètres. Cette-fois-ci, pour évaluer son impact économique et encourager ses frères à redoubler d’efforts dans leurs activités agricoles. À 60 kilomètres de Kindu déjà, Salomon Idi Kalonda Della (SK Della), s’oblige un break. La nuit est totale. À la demande des riverains de cette importante route réhabilitée par lui, Salomon Idi déploie ses tentes et accessoires de camping et décide de passer une nuit de partage et d’échange convivial avec les siens, autour du feu. “J’ai décidé de passer la nuit ici, avec vous pour vous écouter et évaluer ensemble la route que nous avons reconstruite et ses avantages d’aujourd’hui et de demain”, a-t-il expliqué avec son mégaphone aux villageois mobilisés pour apporter toute la chaleur fraternelle à leur fils.

Après la route, Idi Kalonda Della passe à l’évacuation des produits de Kibombo vers Kindu

Fonçant vers Kibombo, le bras droit de Katumbi se devait de tirer les leçons de l’imposante infrastructure réalisée. La route fait déjà le bonheur de son peuple et il peut s’en féliciter. À chaque escale de son convoi, les mêmes ovations populaires pour dire “MERCI” de de tout cœur à leur préféré. “Nous les motards, faisions payer jusqu’à 20.000 francs congolais le passager sur 60 kilomètres. Étant donné qu’il nous fallait trois jours et trois nuits sur le tronçon boueux, sablonneux et marécageux. Après la réhabilitation de la route par notre “Salomon”, on fait payer seulement aujourd’hui 3.000 francs congolais. En plus, nous avions du mal à faire le dépassement entre deux motos, maintenant nous roulons à six, à huit ou à dix en même temps sans problème”, a témoigné un motocycliste habitué de la route Kibombo.

Sur son parcours, le katumbiste a également visité les travaux des écoles en construction à son initiative. Des bâtisses en matériaux durables faites à l’aide des briques cuites qui rendent l’un des enseignants du coin, fier d’appartenir au même territoire que SK Della. “Moi, on m’a surnommé Salomon à cause de vous. En construisant tous ces ouvrages, la population me demande de vous dire qu’elle est très marquée par votre personne et que Dieu vous bénisse abondamment. Je suis un homme heureux, je me sens gonflé”, dira-t-il devant le conseiller politique de Katumbi.

Des gestes de reconnaissance

Salomon Idi Kalonda, surnommé “Moïse du Maniema”, a été congratulé par des milliers d’agriculteurs depuis Kibombo jusqu’à Kindu. A chaque étape, il a reçu des présents très symboliques. Des bananes, des fruits, des tas de légumes, de la volaille et du bétail. “Nous n’avons rien à vous offrir pour tout le bonheur que vous nous procurez avec cette route. Nous faisons désormais un aller-retour sur Kindu, chose inimaginable par le passé. Tenez ne fût-ce que cette poule et cette petite enveloppe en signe de reconnaissance”, lui confiera un notable de Kibombo tout ému. Mesurant la portée sociale et économique de son œuvre, Salomon Idi Kalonda Della a exprimé sa joie de voir ses frères célébrer cette première action de grande portée économique dans la province du Maniema. Pour lui, le plus important était de décongestionner Kibombo, le désenclaver en ouvrant cette unique route directe et d’intérêt provincial qui relie le territoire au chef-lieu de la province. “Je tiens à vous remercier pour ce geste que vous me témoignez. Je voudrais m’adresser particulièrement à vous qui produisez de l’huile de palme, intensifiez maintenant votre production. Car bientôt, je mettrai à votre disposition un grand camion transporteur pour l’évacuation des vivres de Kibombo jusqu’à Kindu. Dîtes à tous mes frères qui partagent cette route de redoubler d’efforts, d’étendre leurs espaces agricoles et de se mobiliser encore davantage afin de fructifier leurs productions pour augmenter la richesse des familles”. Des conseils fraternels de SK Della à ses frères du Maniema qui ont été bien appréciés.

La route Kindu-Kibombo fait désormais la fierté du Maniema grâce à un digne fils du terroir. Des engins de qualité mobilisés par l’Office des routes sur financement personnel de Salomon Idi Kalonda Della ont permis de transformer le rêve en réalité. Des centaines de milliers de dollars dépensés au nom de l’amour pour son peuple. Depuis, Kindu est achalandé des produits vivriers en provenance de Kibombo. Riz, huile de palme, tubercules, légumes, viande et autres s’offrent désormais à des prix accessibles.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Au pied du volcan Nyiragongo, à une dizaine de kilomètres de Goma au Nord-Kivu, les travaux d’aménagement du site où devait se tenir la messe papale s’étaient arrêtés depuis fin juin. Du chantier ouvert il y a 7 mois, il ne reste que la charpente de la tribune et quelques traçages de la vaste étendue qui était déjà compartimentée en zones.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.