Le Direct
Radio

Corneille Nangaa appelle la Grande Orientale à soutenir Katumbi

L’ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) fait son choix politique et électoral en faveur du candidat numéro 3 à l’élection présidentielle du 20 décembre 2023. Dans un message signé mardi tard dans la nuit, Corneille Nangaa lance un mot d’ordre à ses frères de la Tshopo, de l’Ituri, du Haut-Uélé et du Bas-Uélé : “Plus jamais de Tshisekedi au pouvoir. Nous souhaitons la bienvenue à notre frère Moïse Katumbi Chapwe”.

Par Landry Amisi

L’opposant Corneille Nangaa, leader de l’Action pour la dignité du Congo et de son peuple (ADCP), aujourd’hui en exil. @ Photo Droits tiers.

publié le 22 novembre 2023 à 07:37:40

Corneille Nangaa regrette que la Tshopo, l’Ituri, le Haut-Uélé et le Bas-Uélé aient été punies pendant le règne du président Tshisekedi par méchanceté. “Pour écraser notre peuple, il y a instauré des administrations tribalisées (Ituri et Tshopo) pour sucer les richesses au profit de sa famille biologique”, a-t-il fustigé. Pour l’opposant en exil, Félix Tshisekedi a fécondé des groupes armés opérationnels dans la région pour déshydrater l’économie de l’espace, clochardiser les autochtones et intensifier les souffrances des habitants. “Une méchanceté tellement nocive qu’elle n’a de pitié pour aucune de nos communautés. Cinq années de dure colonisation sans aucune infrastructure, sans route et rien”, décrit péniblement Nangaa. L’ex-numéro un de la commission électorale ajoute que Kisangani a été sanctionnée d’une privation délibérée de l’énergie électrique et d’un conflit communautaire inventé de toutes pièces par la gouverneure “tribale” de la Tshopo à Lubunga pendant que Bunia est contrainte de compter continuellement ses morts dans une théâtralisation d’un État de siège, dit-il, “affairiste”.

-Soutien inconditionnel à Moïse Katumbi –

“Nous souhaitons la bienvenue à Monsieur Moïse Katumbi Chapwe dans la Grande Orientale. Son combat contre l’oppression et le banditisme d’Etat instaurés par M. Tshilombo rencontre fièrement les piliers de notre détermination de débarrasser notre pays de ce régime inhumain”, formule-t-il en guise d’accueil au candidat numéro 3. Le président de l’Action pour la dignité du Congo et de son peuple (ADCP) affirme que Moïse Katumbi est l’une des principales victimes de ce régime pour avoir subi d’insoutenables avanies personnelles mais aussi contre ses proches collaborateurs dont certains ont été assassinés, allusion faite à l’ancien ministre Chérubin Okende ; ceux arbitrairement faits prisonniers tels que Salomon Idi Kalonda Della, son brillant conseiller spécial, Mike Mukebayi, député provincial de Kinshasa et d’autres encore fatalement recherchés, cas du député national Daniel Nsafu Butimuni. “Invitons le peuple courageux de l’espace Grande Orientale à accueillir très fraternellement le compatriote Moïse Katumbi Chapwe dans sa tournée électorale. Il est l’un des rares Congolais qui croient en un avenir reluisant de notre nation”, invite-t-il. Par ces mots décisifs, Corneille Nangaa opère son choix pour le candidat numéro 3.

-Pas d’élections ce 20 décembre –

“L’homme de la machine à voter” ne croit toujours pas en la tenue des élections cette année en République démocratique du Congo. “En dépit de simagrées excessives de Tshisekedi et ses hommes, nous persistons et signons : IL N’Y AURA PAS ÉLECTIONS“, a-t-il tranché. Corneille Nangaa explique que Félix Tshisekedi et son gouvernement sont convaincus que les élections seront intenables à la date prévue. “Ils savent que la date ne tiendra pas avec une CENI dans la bourbe de l’inaptitude et des insuffisances professionnelles et techniques”, assure-t-il. Ainsi, Nangaa maintient clairement son mot d’ordre dans la Tshopo, l’Ituri, le Haut-Uélé et le Bas-Uélé : “Plus jamais de Tshisekedi au pouvoir en RDC”. L’opposant conclut en rappelant à la nation qu’avant son départ cette fin d’année, Félix Tshisekedi doit “restituer publiquement aux Congolais les 900 millions de dollars de RAM, 800 millions de Tshilejelu, 600 millions du Programme 100 jours_ …”.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le travail manuel communément appelé “salongo” initié par la mairie de Kinshasa dans le cadre de l’opération Kin-bopeto chaque samedi avant-midi afin de lutter contre l’insalubrité dans la capitale, est aujourd’hui réduit à un recouvrement pur et simple d’argent.


Politique

Augustin Kabuya poursuit les consultations des partis et regroupements politiques en vue d’identifier la majorité parlementaire qui conduira à la formation du gouvernement. Mardi, le secrétaire général du parti présidentiel a rencontré le regroupement Alternative chrétienne pour le Congo conduit par son leader, André Lite. La plateforme pèse 12 élus dont 4 nationaux.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.