Le Direct
Radio

Muyaya attentif aux revendications des agents du Renatelsat

Des délégués syndicaux du Renatelsat ont rencontré jeudi 28 juillet 2022 le ministre de la Communication et médias à qu’ils ont remis leur mémo pour la relanve de leur entreprise.

Par Alexis Emba

Patrick Muyaya, le ministre de la Communication et médias, s’est longuement entretenu avec l’intersyndicale et la délégation syndicale du Renatelsat venus lui présenter leurs doléances @Photo Droits tiers

publié le 29 juillet 2022 à 10:52:52

Cette entreprise publique à caractère technique et commercial créée par ordonnance présidentielle n°91/240 du 30 septembre 1991 patauge dans la boue. De la difficulté juridique au problème social (retraite, mutation…) en passant par les problèmes techniques, les défis à relever sont énormes. Présentant la situation générale du Renatelsat, le président de la délégation syndicale, Fidèle Ngamaluka a énuméré les maux qui rongent leur société notamment sur le plan administratif avec la question des grades et des promotions et de retraite, sur le plan technique, les matériels devenus désuets et sur le plan social avec le problème de salaire. “Depuis que nous étions au début de notre mandat, nous avons transmis notre cahier des charges à l’employeur, mais jusque-là on n’a jamais débattu”, a-t-il déploré.

Corroborant les propos du président de l’intersyndicale sur la situation générale des problèmes au sein du Renatelsat, Papy Badibanga, le président de la délégation syndicale a rapporté au ministre Muyaya, les doléances des agents de l’opérateur public satellitaire, lesquels espèrent un véritable ravalement de façade. “Ils veulent vous voir poser des actes. Le Renatelsat est une entreprise qui est morte. Nous voulons cette fois-ci qu’à travers votre management, vous puissiez réparer. Nous croyons que vous avez la capacité de le faire”, a-t-il déclaré.

Ayant écouté attentivement les désidérata de l’intersyndicale et de la délégation syndicale de l’opérateur public, le porte-parole du gouvernement leur a promis, en bon père de famille, l’examen approfondi de leur dossier en vue de répondre à toutes les questions.

Le ministre de la Communication et médias a affiché sa volonté et sa détermination à modifier notamment le barème des travailleurs qui date depuis 2014. Il a également décidé de rencontrer le directeur général pour amorcer le début de solution aux problèmes posés. “Il faut considérer la réunion d’aujourd’hui comme une prise de contact où vous m’avez transmis officiellement vos revendications qui portent à la fois sur le statut juridique, le statut des agents, sur les problèmes techniques, sur l’exercice et le sens même du Renatelsat”, a dit Patrick Muyaya.

Le ministre des Médias a, par ailleurs, promis à ses hôtes, de les rencontrer à nouveau, après des discussions avec leur directeur général. Un processus de redynamisation et de professionnalisation s’impose pour aider cette entreprise à se relever.

Le Réseau national de télécommunications par satellite (RENATELSAT), opérateur satellitaire public en République démocratique du Congo, est appelé à se réinventer.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.