Le Direct
Radio

OLPA exige la libération du journaliste Blaise Mabala

L’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA) exige la libération immédiate de Blaise Mabala, journaliste à la radio Même morale FM, station privée émettant à Inongo, chef-lieu de la province de Maï-Ndombe, détenu à la prison centrale de Makala à Kinshasa.

Par Rich Ntumba

Le journaliste Blaise Mabala détenu à Makala sur ordre de la gouverneure Rita Bola @Photo Droits tiers.

publié le 1 février 2024 à 12:43:41

Selon l’organisation, le journaliste croupit actuellement à la prison centrale de Makala après son arrestation sur base d’une plainte de la gouverneure Rita Bola, le 29 décembre 2023 à Inongo. Le professionnel de médias a été transféré à Kinshasa, dans des conditions inhumaines, le 24 janvier 2024.

La détention prolongée du journaliste procède d’une plainte de madame Rita Bola, gouverneure de la province de Maï-Ndombe qui accuse le journaliste de diffamation, d’injures publiques et d’outrage à l’autorité. Accusations consécutives à la diffusion, le 4 décembre 2023, sur les antennes de la radio Même morale Fm, d’une émission à téléphone ouvert intitulée : « Loba toyoka » entendez : “Parle, nous t’écoutons”, présentée par Blaise Mabala. Au cours de ce programme, le vice-gouverneur de province de Maï-Ndombe et propriétaire de la radio Même morale Fm, a réagi à plusieurs questions des auditeurs très critiques sur la gestion de la province, explique OLPA.

– Une justice de deux poids, deux mesures, dénonce OLPA –

A en croire l’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique qui suit de près l’affaire, il est clair que le journaliste paie le prix de son rapprochement avec le vice-gouverneur de province qui ne serait plus en odeur de sainteté avec la gouverneure titulaire, Rita Bola.

Depuis l’acheminement du journaliste à Kinshasa, le 24 janvier 2024 et son incarcération à la prison centrale de Makala, le 27 janvier 2024, il n’a pas été verbalisé par un magistrat. La régularité de sa détention suscite controverse. L’action pénale mise en mouvement devant le parquet près la Cour de cassation visait vraisemblablement le vice-gouverneur de province, Jack’s Mbombaka mais curieusement et contre toute attente, ce dernier n’est pas inquiété. Les autorités judiciaires ont choisi de s’acharner sur le plus faible à savoir Blaise Mabala. Sans se prononcer sur le fond de l’affaire, OLPA dénonce une justice de deux poids deux mesures qui bafoue les principes de la bonne administration de la justice et viole manifestement la législation nationale ainsi que les instruments juridiques internationaux relatifs aux droits humains.

OLPA est une organisation non gouvernementale basée à Kinshasa, en République démocratique du Congo, et travaille depuis 18 ans pour la défense les journalistes et les médias dans le cadre de leur métier d’informer la population sur des questions diverses. L’organisation s’emploie également à promouvoir la liberté de presse sur toute l’étendue de la RDC.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Lors de sa visite en Allemagne, le député provincial Daddy Kangudia a présenté les opportunités d’investissement de sa province aux hommes d’affaires allemands.


Nation

“Je suis préoccupé après la récente décision (de Kinshasa) de lever le moratoire sur la peine de mort”, a déclaré Volker Türk devant la presse, à l’issue d’une visite de quatre jours en RDC au cours de laquelle il a notamment rencontré le président Félix Tshisekedi.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,765.00 CDF
1 Euro2,944.45 CDF
1 Yuan381.95 CDF
1 FCFA4,52214 CDF

Appel d'offres

Attribution du marché : Acquisition et livraison de 25.000 téléphones mobiles “portables”


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.