Le Direct
Radio

Mafia dans le secteur pétrolier au Haut-Katanga : Didier Budimbu frappe 19 sociétés

Il est sans pitié contre ceux qui plombent les recettes de l’État. Budimbu a instruit le secrétaire général de son ministère à sevir les sociétés pétrolières indexées dans le rapport de l’IGF pour contrebande dans la province du Haut-Katanga.

Par Jeanric Umande

publié le 11 octobre 2021 à 07:33:44

Le ministre des Hydrocarbures a vite réagi à la correspondance lui adressée par l’Inspection générale des finances (IGF) le 8 octobre dernier sollicitant le retrait temporaire des contrats de fourniture des produits pétroliers et la suspension des autorisations d’importation et commercialisation des 19 sociétés opérant dans le secteur au Haut-Katanga plongées dans la fraude.

Les entreprises Morgas, Euralia, Alpha Energy, Express Oil, La Bohème, Hans Petroleum, Gloria, Contro Pétrole, Avanti, Group Sil, Mont Meru, Congo Oil Business, Napa Logistique, AB Petroleum, Mulykap, Equal Energy, Petrohi, La Gonaive et Lumia sont listées par l’IGF pour pratiques frauduleuses.

A travers sa décision, Budimbu exécute rapidement la demande du flic financier dans le souci de mettre hors d’état de nuire toutes les sociétés citées dans la contrebande et la fraude douanière. D’ailleurs, ells ont jusqu’au 20 octobre prochain pour s’exécuter en payant à l’État la somme due.

Tres rigoureux, Didier Budimbu suit de près l’exécution de cette mesure. Il tient à l’application stricte de son instruction. Depuis son avènement à la tête de ce ministère, il ne tolère pas le laxisme et mène une lutte acharnée contre les mafieux qui font échapper des sommes colossales au trésor public.

Il faut rappeler que cette mesure a été prise à titre conservatoire en attendant la convocation d’une réunion de clarification qui se tiendra au cabinet du ministre des Hydrocarbures le 20 octobre 2021 à 11h, réunion à laquelle prendront part, outre les experts du ministère des Finances et ceux de l’IGF, deux délégués de chaque entreprise concernée.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.