Le Direct
Radio

Évacuation de la population : la situation est tendue sur la route Goma-Saké

Par Magloire Tsongo

publié le 27 mai 2021 à 12:43:13

Cohue, route engorgée, une marée humaine serpente la route Goma-Sake. Visages en détresse, les habitants sont au bout. Ils ont quitté leur ville la nuit, les autres le matin et empruntent plusieurs directions. La plupart se dirigent vers la cité de Saké située à 27 kilomètres du chef-lieu de la province.

Sur place, des milliers de Gomatriciens sont confrontés à plusieurs difficultés. Certains font le pied et d’autres ont été embarqués dans des bus. Le prix de transport est passé de 1500 à 5000 francs congolais tandis que pour les taxi-moto, la course varie entre 10.000 et 150.00 francs congolais.

psx 20210527 123916

Des embouteillages sont signalés sur la route. Des enfants, adultes et pères de familles avec des fardeaux sont dans la tourmente. Les activités socio-économiques sont restées paralysées sur toute l’étendue de la ville. Par ailleurs, à la grande barrière située à la frontière congolo-rwandaise, des Congolais y sont nombreux. La route Goma-Butembo sera bientôt rouverte pour permettre à une partie de la population de se diriger vers Rutshuru, Kanyabayonga, Butembo et Beni.

Le gouverneur du Nord-Kivu a interdit tout trafic sur le lac Kivu jusqu’à nouvel ordre. Les voyages entre les villes de Goma et Bukavu par le lac Kivu sont suspendues. Les quelques habitants qui étaient amassés aux différents ports, ont été obligés de trouver un autre chemin. L’autorité provinciale a, dans un message lu à la RTNC/Goma, appelé les habitants de dix quartiers de la ville, de quitter obligatoirement la ville. Les données scientifiques de l’OVG prouvent que la ville de Goma est toujours en danger.

Magloire Tsongo

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Lors de la première audience publique le 14 juin devant le tribunal militaire, Maître Carlos Ngwapitshi, l’avocat de Jean-Jacques Wondo avait plaidé pour une remise en liberté provisoire de son client, évoquant notamment l’absence de risque de fuite ou encore son état de santé.


Nation

La société turque Milvest du chairman Turhan Mildon est au cœur d’un scandale que s’apprêtent à dévoiler des lanceurs d’alerte. Elle ruinerait l’État congolais, selon un passage d’une enquête ayant fuité sur les réseaux sociaux.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,834.00 CDF
1 Euro3,039.75 CDF
1 Yuan390.40 CDF
1 FCFA4,63 CDF

Appel d'offres

Acquisition de mobilier et équipement de bureau au profit de la DANTIC


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.