Le Direct
Radio

Nord-Kivu : la population vide Kitshanga suite aux affrontements FARDC-M23

Des détonations à l’arme lourde et légère ont été entendues ce mardi 24 janvier depuis 5h dans la cité de Kitshanga à Masisi dans la province du Nord-Kivu. Les affrontements opposent les Forces armées de la RDC aux rebelles du M23 soutenus par le Rwanda dans le village de Rwambundu, à quelques km de la cité de Kitshanga, dans le groupement Bishusha, à 80 kilomètres à l’ouest de la ville de Goma.

Par Daniel Michombero

Des déplacés avec des effets fuyant les atrocités dans la cité de Kitshanga @Photo Droits tiers

publié le 24 janvier 2023 à 15:28:05

La panique a gagné la cité. Un déplacement massif s’observe. Vers midi, les combats se sont intensifiés dans les villages de Tebero, Kabeza et Tabi, à plus ou moins 20km de Kirolirwe et Nyamita dans le territoire de Rutshuru. Les rebelles cherchent depuis plus de 2 mois à couper la route qui relie la ville de Goma à la partie nord de la province. La société civile déplore le fait que les troupes kényanes de l’EAC sont dans la ville de Goma au moment où les FARDC sont engagées aux fronts.

Maintenant, nous sommes sous le lit, pas moyen de bouger car ça tire de partout dans la cité de Kitshanga en ce moment. Nous ne savons pas pour l’instant qui, du M33 ou de notre armée, contrôle la ville. Nous dénonçons le fait que nos frères et sœurs engagés dans les combats soient seuls au front et les troupes de l’EAC restent dans les bureaux climatisés à Goma. Ce partenariat avec notre pays est une hypocrisie qu’il faut écarter, fustige Tobi, le président de la société civile de Kitchanga

Des sources locales affirment que les rebelles du M23 chercheraient à couper le trafic sur l’axe routier Masisi-Kitshanga mais ils font face à une forte résistance farouche de l’armée congolaise.

Les dernières nouvelles des lignes de front indiquent que les FARDC ont pilonné plusieurs positions M23 à Kishishe après la tentative de la rébellion de progresser. Les forces loyalistes viennent d’occuper la cité de Bambo centre, sur l’autre ligne, et sont visibles dans le camp de Bambo.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Au pied du volcan Nyiragongo, à une dizaine de kilomètres de Goma au Nord-Kivu, les travaux d’aménagement du site où devait se tenir la messe papale s’étaient arrêtés depuis fin juin. Du chantier ouvert il y a 7 mois, il ne reste que la charpente de la tribune et quelques traçages de la vaste étendue qui était déjà compartimentée en zones.


Election

Le Panel des experts de la société civile qui avait alerté depuis août 2022 qu’il est techniquement impossible d’organiser les élections en décembre 2023 a rendu son rapport d’observation à mi-parcours sur l’opération d’identification et enrôlement des électeurs. Pour cette organisation spécialisée en matière électorale, il serait très dangereux pour le pays que les institutions de la République, les hommes politiques et les acteurs majeurs de la société civile ne prennent pas en compte la situation délétère du moment.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.