Le Direct
Radio

Kibumba, une nouvelle réunion entre le M23 et les délégués de la médiation – facilitation

Les rebelles M23 vont rencontrer mardi 3 janvier 2023 à Kibumba, sauf imprévu, les délégués de la médiation et ceux de la facilitation au processus de paix dans l’est de la RDC.

Par Patrick Mputu

publié le 2 janvier 2023 à 21:25:00

Le chef militaire du Mouvement du 23 mars, Sultan Makenga l’a annoncé dans un entretien accordé au média Igihe. “[…] On aura une réunion à Kibumba avec les deux groupes (de médiation et de facilitation) pour en discuter, mais c’est difficile de laisser notre communauté dans les mains de criminels (gouvernement congolais et ses alliés) parce qu’ils ont fui (les populations) la coalition gouvernementale pour venir vers nous, c’est impossible de laisser si rien n’est fait.”

Cependant, M. Makenga souligne que son groupe saura quoi faire après les discussions avec les mandataires régionaux, car, sa bande respecte les dirigeants de la région. “[…]nous sommes pacifique, nous respectons les chefs d’État régionaux, nous avons confiance en eux, même ce qu’on va faire, c’est à cause d’eux et non du gouvernement parce que celui-ci a dit qu’il ne va pas négocier avec nous. Et on saura quoi faire après les discussions […] Pour amener la paix durable, pour tous, sans distinction[…]”, a-t-il indiqué.

Et d’affirmer, Nous leur dirons comment nous allons nous retirer de nos zones, mais ils nous donneront des garanties, des assurances, donc il y a tant de choses pour lesquelles nous allons discuter[…] Nous appuyons les initiatives des chefs d’État.

Actuellement, a poursuivi Sultan Makenga, le M23 contrôle de vastes pans du territoire du Nord-Kivu. Notamment à Rutshuru qui est l’état-major opérationnel, un peu à Masisi et dans le territoire de Nyiragongo.

Photo Droits tiers#Le général Sultan Makenga, chef militaire du Mouvement du 23 mars (M23) opérant dans l’Est de la RDC

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Au pied du volcan Nyiragongo, à une dizaine de kilomètres de Goma au Nord-Kivu, les travaux d’aménagement du site où devait se tenir la messe papale s’étaient arrêtés depuis fin juin. Du chantier ouvert il y a 7 mois, il ne reste que la charpente de la tribune et quelques traçages de la vaste étendue qui était déjà compartimentée en zones.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.