Le Direct
Radio

Mukwege : “Financer le Rwanda, c’est financer l’extermination des Congolais”

Les soutiens internationaux les plus variés à Paul Kagame préoccupent ardemment le Prix Nobel de la paix, le Docteur Denis Mukwege. Très introduit dans les salons des grandes puissances occidentales, Mukwege attire l’attention des partenaires financiers du Rwanda sur la destination criminelle de leurs contributions en faveur des Forces de Défense du Rwanda (RDF), très impliquées dans les massacres et les tueries en République démocratique du Congo.

Par Athanase Mwenge

Le docteur Denis Mukwege, prix Nobel de la paix vent debout contre l’aide de 20 millions d’euros à l’armée rwandaise @Photo Droits tiers

publié le 5 décembre 2022 à 11:14:23

Le plaidoyer du Prix Nobel de la paix pour la fin des hostilités en République démocratique du Congo cible dorénavant les gouvernements et les institutions qui financent le régime de Kigali. L’intensité de la guerre dite du M23 qui oppose l’armée congolaise aux Forces de Défense du Rwanda (RDF) étale une fois de plus toute sa dangerosité. Après des massacres récemment documentés à Bunagana, Jomba, Kiwanja, Rutshuru et toutes les bourgades du territoire de Rutshuru, les troupes rwandaises du M23 viennent de signer un nouvel exploit criminel la semaine dernière à Kishishe. Une centaine de personnes ont été sauvagement assassinées et enterrées dans des fausses communes.

Les horreurs de Kishishe scandalisent Mukwege

Bouleversé par le récit des pires atrocités commises par les armées étrangères dans le territoire de Rutshuru sous le commandement de Paul Kagame, le Nobel a choisi d’alerter les bonnes consciences internationales, les grandes démocraties et les institutions de Breton Woods pour les mettre au pas de dérives génocidaires qui caractérisent le régime de Kigali.

L’Union européenne mise devant ses responsabilités

Denis Mukwege a dénoncé avec véhémence l’aide financière de 20 millions d’euros de l’UE au régime de Kigali qui extermine les Congolais dans l’Est de la République démocratique du Congo. “Je suis scandalisé d’apprendre que la Commission de l’Union européenne débloque 20 millions d’euros pour la RDF, une armée à la base de l’agression de la RDC, d’une crise humanitaire dramatique et auteure de graves violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire”, a-t-il rédigé. Appel qui a été suivi par la députée européenne belge, Maria Arena. Cette dernière emboîte le pas et soutient le Prix Nobel de la paix, le Prof Dr Denis Mukwege en demandant à l’Union européenne de ne pas être indirectement responsable de l’instabilité sécuritaire créée dans l’Est de la République démocratique du Congo par le pouvoir de Kigali via le RCD-CNDP-M23-RDF-UPDF/ Rwanda et l’Ouganda. “Décider de débloquer 20 millions d’euros en soutien à l’armée rwandaise sans lui demander un engagement préalable et un retrait de son soutien au M23 est inacceptable”, a-t-elle répliqué. Et d’insister que “les financements devraient soutenir la poursuite des responsables des violations des droits de l’homme dans le cadre de la justice nationale et internationale c’est-à-dire la poursuite de ceux qui sont cités dans le rapport mapping”, fin de citation.

Mukwege, un leadership hautement crédible pour stopper Kagame

Le leadership du Prix Nobel de la paix, Denis Mukwege dont la voix rassure et compte sur le plan national et international, mérite d’être soutenu. “Mukwege est une fierté nationale et internationale pour la RDC et ses concitoyens”, déclare un professeur de l’Université de Lubumbashi. Un membre du réseau de soutien à Mukwege salue, pour sa part, le sens élevé de patriotisme du Prix Nobel de la paix. “Saluons le leadership fort de notre Prix Nobel de la paix, le Prof Dr Denis Mukwege pour ce joli cadeau de Noël avant l’heure d’avoir obtenu le gel de l’aide financière de 20 millions d’euros de l’UE au régime terroriste de Kigali”, a-t-il exprimé l’appréciation de sa plateforme.

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Un cahier des charges reprenant les cas des violations de la Loi sur la sous-traitance, énumérés par la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs du Congo (FNJEC), le club des sous-traitants et la Chambre des mines, a été déposé auprès de l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP).


Drame

Les organisations humanitaires nationales et internationales sont fortement préoccupées par la flambée des violences dans la province du Nord-Kivu. Des populations terrorisées manquent de tout dans les agglomérations de Kishishe et Kitshanga occupées par les terroristes du M23.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.