Le Direct
Radio

Uhuru Kenyatta saisi d’un faux délégué de la communauté Banyamulenge

Dans une correspondance datée du 14 novembre 2022, la communauté Banyamulenge du Sud-Kivu regrette et dénonce avec la dernière énergie la tricherie pure et simple dans le choix de son représentant aux consultations organisées à Kinshasa, dans le cadre de la recherche de la paix dans l’Est de la RDC.

Par Kokolo Jean

L’ancien président kényan, Uhuru Kenyatta saisi par la communauté Banyamulenge sur le choix de son délégué au dialogue @Photo Droits tiers

publié le 22 novembre 2022 à 07:12:00

Le courrier est sans appel. Jean Scohier Muhamiriza, président de la Mutualité Banyamulenge, s’est adressé au facilitateur Uhuru Kenyatta avec copie réservée à Evariste Ndayishimiye, président de la République du Burundi et actuel président de l’EAC. “Nous avons été surpris de constater sur les réseaux sociaux que la communauté Banyamulenge sera représentée par Monsieur Enock Ruberangabo en qualité de président honoraire. Pourtant, cette structure (la Mutualité Banyamulenge) a un comité élu et en fonction, qui la dirige et qui a reçu mandat de la représenter. Il est dirigé par M. Jean Scohier Muhamiriza”, avons-nous lu dans cette missive rectificative.

Les Banyamulenge relèvent que la personne d’Enock Ruberangabo n’a pas été mandatée ni par la communauté, moins encore par les comités structurels de la communauté. “Personne ne nous a contacté, ni consulté quant à ce processus combien difficile de la recherche de la paix. Tout le reste relève de la supercherie”, se consterne le leader des Banyamulenge.

Les Banyamulenge prêts au dialogue

Jean Scohier Muhamiriza, président de la communauté des Banyamulenge à Bukavu (Shikama) demande au facilitateur du conflit de l’Est de la République démocratique du Congo, le président honoraire du Kenya, Uhuru Kenyatta, de corriger cette situation. “Si vous avez besoin de conduire cet exercice dans la transparence et si vous avez besoin que cette communauté se sente représentée et contribue efficacement du sommet à la base et que les résultats qui en sortiront l’engage, il y a lieu de corriger cet état des choses en consultant les personnes mandatées et non un président honoraire il y a 20 ans”, amende-t-il.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


GUERRE

Après cinq jours de trêve, des combats à l’arme lourde ont repris jeudi dans l’est de la République démocratique du Congo entre le M23 et l’armée congolaise, qui a accusé ces rebelles d’avoir massacré mardi au moins 50 civils.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.