Le Direct
Radio

Agression, Daniel Mwana-Nteba ressuscite Mzee Laurent-Désiré Kabila

Ramener la guerre d’où elle est venue, principe hérité de feu Mzee Laurent-Désiré Kabila envisagé désormais par Daniel Mwana-Nteba “Musumari Wa Kutu”, premier secrétaire national du Parti socialiste.

Par Athanase Mwenge

Daniel Mwana-Nteba, le leader du Parti socialiste congolais appelle l’armée congolaise à agir pour garder le Nord-Kivu à la RDC @Photo Droits tiers

publié le 18 novembre 2022 à 11:39:04

Cet acteur politique congolais s’est exprimé mercredi, à travers le média en ligne Liberté Plus, estimant que face au degré très élevé de la complicité internationale, les FARDC doivent traverser la frontière et faire la guerre à Paul Kagame.

« Pour mieux faire les choses, je crois que dès les premiers jours, la ville de Kigali doit être visée par des bombardements aériens de nos Soukhoï », a confié Mwana-Nteba. Le chef du Parti socialiste congolais soutient qu’il faut également “bombarder les camps militaires de Gisenyi, Ruhengeri, Cyangugu et consorts”. Une déclaration de colère destinée à inciter l’armée congolaise à briser toute formule de courtoisie diplomatique et engager une guerre généralisée pour la survie de la nation congolaise.
“Dans ces circonstances, le Rwanda pourrait procéder au rappel de ses troupes pour faire face à cette guerre que nous lui aurions menée”, affirme “Musumari Wa Kutu”. Ce qui affaiblirait systématiquement le M23 et tous ses supports.

La RDC étant seule contre tous, il faut passer à l’usage de la force

Daniel Mwana-Nteba déclare que la communauté internationale, qui n’écoute que le langage de la force, doit être placée devant un fait accompli, ce qui la conduirait à demander de facto l’ouverture d’un dialogue franc et sincère entre la RDC et le Rwanda. C’est fort d’une pareille posture que la RDC serait habilitée à exiger comme préalable de sa participation à ce dialogue, le retrait pur et simple du M23 des zones congolaises actuellement occupées. L’ex-opposant à Joseph Kabila conclut sa réflexion en rappelant un principe de Mzee Laurent-Désiré Kabila selon lequel il faut ramener la guerre d’où elle est venue : “Je tiens à rappeler que le principe de bombarder les villes rwandaises obéit à la logique selon laquelle il faut, comme le disait Mzee Laurent-Désiré Kabila, ramener la guerre d’où elle est venue. Car, que ça soit le président de la République, le Sénat, le Parlement et toutes les autres institutions sont unanimes que c’est le Rwanda qui agresse la RDC. Et dans ce cas, la suite logique en droit international est que lorsqu’un Etat est agressé, il se devrait de déclarer la guerre contre son agresseur”, a-t-il dit.

Pour le ténor des Alliés de l’UNC, la solution incontournable pour garder le Nord-Kivu à la RDC, c’est de déclarer la guerre immédiatement au Rwanda et bombarder toutes les villes stratégiques du Rwanda.
Diplômé en Relations internationales, Daniel Mwana-Nteba invite les autorités du pays à mesurer le danger qui pèse sur la RDC avec un groupe des gens qui veut exécuter son ancien projet de balkanisation de la République démocratique du Congo.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.