Le Direct
Radio

Moïse Katumbi, l’homme politique le plus préféré des Congolais (Sondage GEC-BERCI)

En apprenant la nouvelle, plusieurs candidats déclarés à la présidentielle de 2023 transpirent de frayeur. Plus les jours passent, plus la pression monte et davantage la tension s’accélère. Les conclusions d’enquête sur l’encrage des leaders politiques congolais du sondage Ebuteli-Gec-Berci proclament Moïse Katumbi au sommet. Le leader du parti Ensemble pour la République est positionné à la cime de toutes les intentions de plébiscite.

Par Athanase Mwenge

Le leader d’Ensemble pour la République, Moïse Katumbi Chapwe, l’acteur politique le plus préféré des Congolais. @Photo Droits tiers.

publié le 3 septembre 2022 à 08:55:00

En tête des sondages, Moïse Katumbi Chapwe vient d’être annoncé au top de sa catégorie avec 44% d’opinions favorables devant Martin Fayulu (ECIDé), Adolphe Muzito (Nouvel Elan) et Jean-Pierre Bemba (MLC). A une année des elections, le leader d’Ensemble monte d’un cran. Les 44 % d’opinions favorables sont une indication. S’il reprend son safari, Katumbi va creuser davantage l’écart par rapport à ses poursuivants.

Katumbi s’attire ainsi beaucoup plus de sympathie et donc, d’intentions de vote devant Martin Fayulu Madidi qui réunit 42 % d’opinions favorables et Adolphe Muzito Mfumu MPa qui monte jusqu’à 38 % d’attraction populaire. L’enquête reconnaît cependant que presque tous n’ont pas amélioré leurs performances d’encrage populaire par rapport à décembre 2021.

Katumbi préféré à Félix Tshisekedi, Martin Fayulu et Joseph Kabila

Cet imposant test de popularité pour les personnalités politiques intervient au moment où plusieurs candidats à la candidature sortent de terre. Par rapport aux grands blocs, Katumbi trône en tête au classement de toutes les figures de proue telles que Jean-Pierre Bemba Gombo, originaire du Grand Équateur qui raffle 36% d’opinions favorables, Eve Bazaiba Masudi, ressortissante de la Tshopo qui s’impose avec 35% d’opinions favorables, Modeste Bahati Lukwebo, leader du Sud-Kivu qui arrive à rassembler 30% d’opinions favorables, Patrick Muyaya Katembwe, le jeune ministre de la communication et médias qui arrive ex aequo avec Vital Kamerhe, l’ancien président de l’Assemblée nationale avec 29% d’opinion favorables chacun. C’est aussi le cas pour Joseph Kabila Kabange, l’ancien président de la République et Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS (parti présidentiel) qui arrachent chacun 26% d’opinions favorables.

Alors qu’ils étaient majoritaires à penser le contraire à l’arrivée du président Tshisekedi au pouvoir, ils sont désormais 66 % des Congolais interrogés à affirmer que “les choses ne vont pas généralement dans la bonne direction dans le pays” contre 34 % des Congolais optimistes, notent les enquêteurs. Ainsi, par exemple, contrairement aux Rd-Congolais qui pensent que la situation économique actuelle des ménages est meilleure qu’il y a trois ans (10 %), près de 33% des répondants estiment, eux, que rien n’a changé et 31,5 % soutiennent que la situation est moins bonne et 11 % considèrent que “la situation s’est plutôt détériorée”.

Katumbi garde le contrôle de la politique, Mukwege et Ambongo montent en flèche comme société civile

Les deux figures de la société civile, l’une de la corporation des scientifiques et l’autre de la catégorie des chefs religieux sont les plus influentes. Elles arrivent en tête de l’étude globale. Si le Dr Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix 2018 pointe indiscutablement à la tête des sondages globaux avec 53% d’opinions favorables et le cardinal Fridolin Ambongo vient en deuxième place avec 47,78%, c’est avant tout pour leurs combats. Le premier pour ses différents plaidoyers pour la fin de la guerre de l’est et des massacres dans les provinces du Kivu et l’ancienne Orientale et le second pour son combat en faveur de la démocratie et de l’État de droit. Les deux s’affichent sur le podium des personnalités de la société civile à l’égard desquelles le public de la République démocratique du Congo a une bonne opinion. Moïse Katumbi étant la première personnalité politique de haut rang arrivée en bonne place dans cette catégorie du sondage réalisé entre mars et juin 2022 par Ebuteli-GEC-Berci.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Une tragédie a frappé la ville de Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, dans l’est de la RDC. Une mère et ses trois enfants ont péri dans un incendie survenu dans la nuit de dimanche à lundi, a rapporté l’Agence congolaise de presse (ACP) ce lundi 10 juin, citant des sources locales.


Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,803.00 CDF
1 Euro3,044.90 CDF
1 Yuan384,59 CDF
1 FCFA 4,64 15686 CDF

Appel d'offres

Sélection des fournisseurs des équipements médicaux en faveur des projets du FCP III – Phase transitoire en Ituri et au Sud Kivu


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.