Le Direct
Radio

Elisabeth ll : Tshisekedi parle d’une perte immense pour le monde

Le président congolais, Félix Tshisekedi a regretté jeudi dans un bref message sur Twitter une perte immense pour le monde après le décès de la reine Elizabeth II survenu le même jour.

Par Patrick Mputu

Félix Tshisekedi, président de la République démocratique du Congo. @Photo Droits tiers

publié le 8 septembre 2022 à 21:56:51

D’après lui, Elizabeth Alexandra Mary Windsor (1926-2022), reine du Royaume-Uni sous le nom d’Elizabeth II depuis 1952, a marqué majestueusement le Royaume-Uni et la planète durant ses 70 ans de règne.

Le chef de l’État congolais a exprimé, en son nom et au nom du peuple congolais, sa tristesse avant de présenter ses sincères condoléances à la famille royale d’Angleterre, aux Britanniques ainsi qu’aux autorités du Royaume-Uni.

La reine Elizabeth II s’est éteinte paisiblement dans son château de Balmoral, a annoncé Buckingham Palace. Plus tôt dans la journée, les médecins de la reine d’Angleterre s’étaient dits préoccupés par l’état de santé de la souveraine, âgée de 96 ans.

Les quatre enfants de la défunte reine, dont Charles (73 ans), l’héritier de la couronne, ainsi que ses petits-fils William et Harry, étaient à son chevet. Mardi dernier, l’ex-souveraine avait acté la passation de pouvoir entre Boris Johnson et Liz Truss avant qu’elle ne soit placée sous surveillance médicale dans son château écossais.

A part Félix Tshisekedi, d’autres dirigeants du monde ont salué la mémoire d’une femme d’État, de dignité et d’une constance incomparables.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


GUERRE

Après cinq jours de trêve, des combats à l’arme lourde ont repris jeudi dans l’est de la République démocratique du Congo entre le M23 et l’armée congolaise, qui a accusé ces rebelles d’avoir massacré mardi au moins 50 civils.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.