Le Direct
Radio

Ukraine : le pape appelle à “écarter le risque d’un désastre nucléaire”

Le pape François a appelé mercredi à “écarter le risque d’un désastre nucléaire” en Ukraine six mois après le début de l’invasion russe, dénonçant une nouvelle fois la “folie de la guerre”.

Par AFP avec Ouragan

publié le 24 août 2022 à 11:02:58

“Depuis six mois aujourd’hui, le peuple ukrainien souffre de l’horreur de la guerre”, a déclaré le pape, demandant “que des mesures concrètes soient prises pour mettre fin à la guerre et écarter le risque d’un désastre nucléaire à Zaporijjia”.

Plusieurs pays ont exprimé leurs craintes d’une catastrophe dans la plus grande centrale nucléaire d’Europe, occupée depuis début mars par l’armée russe dans le sud du pays et cible de bombardements récurrents.

Je pense à toute cette cruauté, à tous ces innocents qui paient la folie de toutes les parties, car la guerre est une folie, a déclaré le souverain pontife argentin à l’issue de son audience générale hebdomadaire au Vatican.

“Je pense à cette malheureuse jeune femme qui est morte à cause d’une bombe sous le siège de sa voiture à Moscou”, a-t-il ajouté en référence à Daria Douguina, journaliste et politologue de 29 ans et fille d’un philosophe et écrivain ultranationaliste, tuée samedi dans l’explosion du véhicule qu’elle conduisait.

Je porte les prisonniers dans mon cœur, en particulier ceux qui sont dans un état fragile, et je demande aux autorités responsables de prendre des mesures pour leur libération, a-t-il poursuivi.

“Je pense aux enfants. Tant de morts, et tant de réfugiés. Tant de blessés. Tant d’enfants ukrainiens et russes sont devenus orphelins. Les orphelins n’ont pas de nationalité: ils ont perdu un père ou une mère, qu’ils soient russes ou ukrainiens.”

Ceux qui tirent profit de la guerre (…) sont des délinquant qui assassinent l’humanité, a conclu le pape.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.