Le Direct
Radio

Kabila n’a envoyé personne rejoindre l’AFC-M23 (PPRD)

Trois anciens cadres du PPRD, Henry Magie, Yannick Tshisola et Adam Chalwe ont rejoint la rébellion dirigée par Corneille Nangaa. Les images les montrant vêtus de tenues militaires ont alimenté les spéculations sur les liens étroits entre le parti de Nangaa, AFC, les rebelles du M23 et l’ex-parti présidentiel – PPRD.

Par Patrick Mputu

Henry Magie et Yannick Tshisola, deux membres du PPRD de Joseph Kabila, ont rejoint l’Alliance fleuve Congo (AFC), mouvement rebelle de Corneille Nangaa. @ Photo montage Ouragan.

publié le 29 mars 2024 à 05:30:00

Les nouvelles recrues ont été présentées jeudi 28 mars, lors d’un meeting à Kiwanja dans le Nord-Kivu, une région occupée par les M23 depuis plus d’un an. Un rassemblement tenu sous la direction du chef rebelle Corneille Nangaa. Le sujet défraie la chronique. Des accusations fusent de partout contre l’ex-parti présidentiel.

Henri Magie, le chef des bérets rouges, (une branche du PPRD) a demandé au patron du groupe armé de faire tomber la ville de Kinshasa. Arrêté pour outrage au chef de l’État, Félix Tshisekedi, le fervent kabiliste avait été libéré en mai 2023 après avoir passé deux ans d’incarcération à la prison centrale de Makala. Henry Magie menaçait de publier l’accord secret entre Félix Tshisekedi et Joseph Kabila qui aurait fait, selon lui, de Fatshi, chef de l’État.

Pour ce qui est de Yannick Tshisola, c’est un ancien vice-président de la ligue des jeunes du parti de Kabila fils. Cependant, la formation politique du quatrième président de l’histoire de la RDC s’est désolidarisée de ses cadres qui ont rallié la rébellion.

Très prompt, le secrétaire général adjoint du PPRD, Ferdinand Kambere a voulu taire les rumeurs. Les nouveaux rebelles n’engagent plus le parti et puis Joseph Kabila n’a envoyé personne à la rébellion. “Toutes les revendications du PPRD et du FCC sont connues. Alors pourquoi lorsqu’on verra quelqu’un aller à l’Union sacrée, on dit que c’est Kabila qui l’a envoyé et aujourd’hui avec Nangaa, vous dites que c’est Kabila. Les gens sont libres de manifester leurs libertés. Ça ne nous concerne pas”, a-t-il expliqué.

Maître Kambere a rassuré que l’organisation politique du sénateur à vie continue son combat de résistance contre les antivaleurs, la dérive dictatoriale et les élections chaotiques qui ont eu lieu en décembre 2023. “Nous sommes là. Mais maintenant si quelqu’un a pris son chemin et fait sa lutte autrement, ça ne nous concerne pas du tout. Ceux qui quittent le PPRD partent librement”, a-t-il laissé entendre.

L’adjoint de Ramazani Shadary a rappelé que le PPRD est une entité politique qui continue à exercer ses activités politiques conformément à la Constitution et aux lois de la République. D’après lui, chacun de ses anciens camarades a pris ses responsabilités et fait des déclarations librement. “Les individus qui passent dans un parti ou un autre comme c’est fût le cas de Willy Ngoma qui était membre de l’UDPS, ça avait engagé son parti ? On l’a même vu avec le président de l’UDPS. On a même entendu les aveux de gens comme Mubake qui étaient là. Aujourd’hui, on ne voit même pas quelqu’un dire que je suis allé chez Nangaa comme PPRD. s’il y a à juger, juger ceux-là qui partent, juger ceux qui nous gouvernent aujourd’hui. Pourquoi il y a toutes ces frustrations ? Pourquoi il y a des guerres qui ne finissent pas ?”, s’est-il interrogé.

Avant Magie et Tshisola, l’AFC de Corneille Nangaa a enrôlé d’autres acteurs politiques dont Jean-Jacques Mamba, ancien député et porte-parole du MLC de Jean-Pierre Bemba. Comme en 1997 avec M’zee Laurent-Désiré Kabila pour mettre un terme au régime de Joseph Mobutu, Nangaa espère fourbement répéter l’histoire.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Afin de vulgariser la langue, la culture et la littérature russes, l’ambassadeur de la Fédération de Russie au Congo-Kinshasa a lancé jeudi la semaine de la langue russe à l’université libre de Kinshasa (ULK) en présence de l’équipe dirigeante de cette alma mater.


Humanitaire

Le Collectif “SOS RD Congo pour Goma 2024” a récemment lancé une collecte de dons en nature et financiers pour venir en aide aux déplacés situés dans la périphérie de Goma. La première phase qui a pris fin le 7 avril, a permis de rassembler une quantité considérable de vêtements, chaussures, médicaments et de denrées alimentaires.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,780.00 CDF
1 Euro3,021.86 CDF
1 Yuan384.38 CDF
1 FCFA4,13665 CDF

Appel d'offres

Acquisition de 13 véhicules pour la Coordination de l’UC-PIF et ses Antennes Provinciales


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.