Le Direct
Radio

Ambongo : « qu’il pleuve, qu’il neige, le pape François sera bien accueilli »

Fridolin cardinal Ambongo s’est enquis samedi 28 janvier de l’évolution des travaux sur les sites retenus pour les activités papales à Kinshasa. De l’aéroport de Ndolo, lieu où le souverain pontife va célébrer la messe le mercredi 1er février, jusqu’à la Cathédrale Notre-Dame du Congo, l’archevêque de Kinshasa a évalué à 95 % l’évolution des travaux.

Le cardinal Fridolin Ambongo interrogé par Ouragan après la ronde des sites retenus pour les activités papales @Photo Ouragan/Becken Kasongo.

publié le 30 janvier 2023 à 17:14:00

D’après le prélat, « qu’il pleuve ou pas, le peuple de Dieu va effectuer le déplacement pour accueillir le Saint-Père. Il sillonnera principales artères de la capitale à bord de la papamobile ou d’un autre moyen de transport ». Dans un entretien à Ouragan.cd, l’archevêque de Kinshasa souligne particulièrement l’atmosphère que revêt cette visite pour les catholiques en particulier et le peuple congolais en général.

Ouragan : Quel sentiment éprouvez-vous après la ronde de sites choisis pour les activités du pape ?

Cardinal Ambongo : À quelques heures de l’arrivée de sa sainteté, le pape François dans notre pays, j’avais ressenti la nécessité d’aller visiter les sites où le pape passera. Je viens de faire le tour de l’aérodrome de Ndolo, je viens de visiter la cathédrale. Pour le moment, je peux dire que nous en sommes à plus de 95 % de réalisation des travaux prévus. Les petits détails sont suivis à la loupe. Mais il y a des types de travaux qu’on ne fait pas trop avant parce que ça relève de ce qu’on appelle “la décoration”. Je suis tellement heureux que les travaux évoluent de cette manière-là. En parlant avec tous ceux qui m’ont accompagné lors de cette visite, notamment le caucus des députés catholiques, le sentiment qui nous habite tous pour le moment est que le pape peut même arriver ce soir, il peut arriver demain, tout est déjà en place.

Quelle est votre stratégie de mobilisation des chrétiens catholiques, mais aussi de l’ensemble des Kinois ?

Le pape vient, c’est comme un contrat. Il va honorer sa part du contrat ; l’autre partie nous concerne particulièrement. Nous devons nous mobiliser pour l’accueillir. Le jour de son arrivée, on vérifiera s’il a vraiment été bien reçu. C’est pourquoi nous insistons que le peuple se mobilise. Le pape vient visiter le peuple congolais. Il ne vient pas seulement à la rencontre des catholiques, mais surtout du peuple congolais dans son ensemble. Les chrétiens doivent se dire : « je vais me déranger pour être là, ne serait-ce que pour le saluer lors de son passage à bord de la papamobile où à bord d’une autre voiture ». La première célébration eucharistique sera le sommet de la visite du pape. Il faudra que nous venions nombreux. Le pape sait que Kinshasa est une ville de dix-sept millions d’habitants. Si nous n’arrivons pas à un million, c’est clair que le pape n’aura pas été bien reçu dans notre pays. C’est un défi qui nous est lancé, et c’est pourquoi nous disons à la population de se mobiliser. Ce sera un petit sacrifice parce que nous ne savons pas prévoir les conditions atmosphériques, climatiques, mais nous serons là, qu’il pleuve, qu’il ne pleuve pas. Qu’il neige, qu’il ne neige pas, nous serons là. Je crois que c’est cette attitude que nous devons adopter en attendant l’arrivée du pape.

Kinshasa est une ville de 17 millions d’habitants comme vous l’avez dit, 1 million de personnes sont attendues à l’aéroport de Ndolo. Des mesures sont-elles prises pour la gestion des foules ?

Tout est pris en compte. Le site est réparti en différentes zones. Il y a trente zones numérotées avec leurs portes d’accès. Je crois qu’il n’y aura pas de risques de bousculade.

Propos recueillis par Richard Ntumba

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA), a condamné avec véhémence les actes d’intimidation contre une responsable d’un média basé à Goma, capitale du Nord-Kivu, de la part des individus arborant la tenue de la Direction générale des migrations (DGM).


Économie

La Cellule nationale des renseignements financiers (Cenaref) a sensibilisé les magistrats civils et militaires ainsi que les avocats dans la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,805.00 CDF
1 Euro3,005.84 CDF
1 Yuan386.34 CDF
1 FCFA 4,63 64437 CDF

Appel d'offres

Consultant (firme) pour l’élaboration de l’EIES relative aux travaux prioritaires d’amélioration du système d’alimentation en eau potable de la ville de Kananga


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.