Le Direct
Radio

Brazzaville célèbre l’écrivain Mavi Diabankana

 

Le centre culturel Zola à Brazzaville, inondé des passionnés du livre, a abrité samedi 17 décembre 2022, la cérémonie de présentation et de dédicace du livre « Boîte noire », paru aux éditions Kemet en 2022. Cette œuvre de l’écrivain Mavi Diabankana, qui est à sa troisième publication après deux essais, est un recueil des nouvelles de quatre textes écrits sur 82 pages.

Par Youssef Branh

Mavi Diabankana au vernissage du livre Boîte noire à Brazzaville @Photo Droits tiers

publié le 18 décembre 2022 à 15:46:21

Après une brève introduction de la journaliste culturelle Raïtel Yengo de la Radio Mucodec, Prosper Bassaboukila et Fann Attiki ont analysé, tour à tour, l’écriture de Mavi Diabankana et la quête de l’auteur dans cette œuvre. D’abord, Prosper, critique littéraire, a souligné l’aspect de la modernité dans l’écriture de l’auteur.

Cette modernité, a-t-il dit, est caractérisée par sa quête scripturale et son imaginaire qui se trouvent ainsi tiraillés entre le respect des codes académiques ou la tradition et le désir extrême de créer.
La création dans « Boîte noire », a-t-il dit, c’est le refus de la fixité et de la marginalité, outre les aspects descriptif et narratologique associés qui tentent avec rigueur de peindre les incohérences qui règnent dans une société africaine où la civilisation première et la société moderne cohabitent en dépit de leurs évidentes incompatibilités pour reprendre l’analyse de l’écrivaine Annabelle Roussel, prefacière dudit livre.

De son côté, Fann Attiki a observé dans le livre une coexistence entre une écriture recherchée et une écriture simple qui tissent la trame des textes de l’auteur, mais qui laisse, dit-il, l’eau à la bouche du lecteur, le soin de poursuivre la création des scénarios qui paraissent inachevés dans le livre. Ce qui rend intéressante la lecture et le livre attrayant.

La deuxième partie de la cérémonie a été consacrée à la remise de différentes distinctions reçues par l’auteur. Il s’agit du prix spécial de la révélation de la littérature congolaise lui décerné à Yaoundé, au Cameroun ; et puis le diplôme qui le consacre 3è lauréat au Festival des littératures africaines “Brunch littéraire” de Nantes, en France. Enfin, une attestation de participation aux activités culturelles de l’association internationale “La Cene litteraire”.

Notons aussi que l’artiste chanteuse congolaise Nestelia forest, présente à l’événement, a signifié à l’auditoire être revenue à la lecture des livres en parcourant les beaux textes de Mavi Diabankana. Elle a, ensuite, embrasé l’assistance à la fin avec l’un de ses titres intitulé « Minguinita ».

Nos tags

Visite papale
Enrôlement
Élection
Ceni
GUERRE
Agression
Politique

Au pied du volcan Nyiragongo, à une dizaine de kilomètres de Goma au Nord-Kivu, les travaux d’aménagement du site où devait se tenir la messe papale s’étaient arrêtés depuis fin juin. Du chantier ouvert il y a 7 mois, il ne reste que la charpente de la tribune et quelques traçages de la vaste étendue qui était déjà compartimentée en zones.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.