Le Direct
Radio

La vidéosurveillance en réhabilitation au stade des Martyrs

La question de l’incivisme au stade des Martyrs devient de plus en plus préoccupante. Le comité de gestion de cet établissement public veut prendre les taureaux par les cornes. Avec les moyens de bord, Papy Ngoyi Kibenze et ses collaborateurs ont décidé de réhabiliter le système de caméras et de transmission d’images déjà existant dans cet antre, en vue de contrôler à distance les actes d’incivisme qui s’y commettent pour décourager leurs auteurs.

Par Charles masudi

publié le 18 novembre 2022 à 12:25:05

Nous déplorons les incidents qui se produisent au stade des Martyrs…le ministre Serge Nkonde, à travers le gouvernement, s’est battu pour que ce système soit réhabilité avec les matériels venant de l’extérieur. Si vous avez des problèmes, réglez-les au sein de vos équipes pour éviter de détruire ces infrastructures. Nous allons placer les caméras partout. Tous ceux qui se comportent mal au stade seront désormais connus, a déclaré l’administrateur gestionnaire, au cours d’un point de presse tenu jeudi pour sensibiliser les supporters des clubs.

D’un ton ferme, Papy Ngoyi Kibenze a promis d’interdire, au stade des Martyrs, le déroulement des matchs qui vont conduire aux actes de vandalisme et d’insalubrité.

Nous allons prochainement écrire à la Linafoot pour que les équipes récidivistes ne jouent plus au stade des Martyrs. Nous allons suivre de près les équipes dont les supporters cassent. Il faut décourager ce comportement. Les dégâts sont tellement énormes que nous ne devons plus tolérer que cela continue ainsi, a-t-il prévenu.

Quant aux dégâts matériels causés récemment par les supporters frustrés du FC Renaissance du Congo, l’AG Ngoyi a expliqué que l’évaluation est en cours pour en connaître l’ampleur. En passant, il a souligné que le taux d’avancement des travaux de modernisation du stade des Martyrs est estimé à 65 %.

Une frange des supporters qui fréquente le stade des Martyrs, s’adonne à la destruction méchante, au jet des projectiles, des urines et d’autres substances en cas de frustration.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

L’insécurité alimentaire et nutritionnelle faire parmi les fléaux qui gangrènent la République démocratique du Congo depuis des années. Plusieurs provinces touchées par les conflits armés et intercommunautaires sont les plus frappées. Voilà pourquoi, le Réseau de l’alliance parlementaire pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en République démocratique du Congo (RAPSAN/RDC) a résolu d’impliquer les députés nationaux et les sénateurs dans ce combat contre la faim.


GUERRE

Après cinq jours de trêve, des combats à l’arme lourde ont repris jeudi dans l’est de la République démocratique du Congo entre le M23 et l’armée congolaise, qui a accusé ces rebelles d’avoir massacré mardi au moins 50 civils.

Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.