Le Direct
Radio

Journée mondiale de l’enfance : le sport au cœur de la célébration

Chaque 20 novembre, le monde célèbre la journée mondiale de l’enfance. Cette année, la célébration a coïncidé avec le jour de l’ouverture de la Coupe du monde de football Qatar 2022. L’Unicef a saisi cette occasion exceptionnelle pour  mobiliser le public sur les questions relatives aux droits de l’Enfant.

Par Richard Ntumba

Grant Leaity représentant de l’Unicef, l’enfant reporter Unicef et les deux ambassadeurs Lokwa Kanza et Céline Banza @Photo Droits tiers

publié le 21 novembre 2022 à 11:26:26

Une source proche de l’Unicef soutient en effet que le sport étant un élément d’intégration, vecteur de message d’égalité et un facteur d’élimination de la discrimination, l’Unicef, en mettant le sport au cœur de la célébration, fait du sport un droit fondamental pour les enfants au même titre que l’éducation ou la santé, il est aussi un formidable moyen d’action pour transmettre des valeurs et des messages forts sur la santé, l’égalité des sexes, l’inclusion sociale ou la protection de l’environnement.

Pour le Fonds des Nations unies pour l’enfance, célébrer la journée mondiale de l’enfance autour du sport permet également d’avoir un plus grand rayonnement qui suscitera l’engouement des enfants et des adolescents comme acteurs du changement au sein de leurs communautés. Ainsi, l’agence de l’ONU s’inscrit dans la vision d’une relève capable d’aborder et de gérer les questions sensibles de l’heure.

Le sport joue également un rôle important dans l’engagement des jeunes générations dans la lutte contre le réchauffement climatique. Dans un monde où les inégalités sont légion, notre engagement en faveur de l’enfance demeure plus que jamais résolu, afin de garantir à chaque enfant congolais l’accès aux services sociaux essentiels, notamment, un meilleur accès à l’eau, à des installations sanitaires hygiéniques, aux vaccins, à l’éducation primaire de qualité et de bénéficier d’un système de justice équitable, dès la naissance, a souligné Grant Leaity, représentant de l’Unicef en RDC.

“Un enfant, un sport, un droit”, pour cette année, l’Unicef a mis le sport au coeur de la célébration, un moyen de lutter contre la discrimination et toutes les autres formes d’inégalités.

Le 20 novembre signifie premièrement l’adoption de la convention relative aux droits de l’enfant par les Nations unies. Aujourd’hui, c’est la journée des enfants et  tous les enfants doivent jouir de leurs droits. Pour cette année, le thème est, “un enfant, un sport, un droit”. Nous avons choisi le sport parce qu’aujourd’hui, c’est le lancement de la Coupe du monde, alors on a jugé bon de nous focaliser sur le sport afin d’éviter la discrimination et les injustices au milieu des enfants, a expliqué Emmanuel Jidisa, enfant reporter de l’Unicef.

Pour marquer le caractère sportif de cette célébration, l’Unicef a organisé un match amical de football à Kinshasa, au terrain Shoprite mettant aux prises les enfants et les anciens joueurs  du football congolais. La manifestation a connu la participation des personnalités du football congolais parmi lesquelles Constant Omari, ancien patron de la Fédération congolaise du football (Fecofa), mais aussi les deux ambassadeurs Unicef, Lokwa Kanza et Céline Banza, tous artistes musiciens.

La veille, une marche de sensibilisation avait été organisée par l’Unicef. Elle avait pour objectif, d’éveiller la conscience des enfants sur leurs droits. Partie de la Place des Evolués dans la commune de la Gombe, la marche a chuté au siège de l’Unicef à Utexafrica.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.