Le Direct
Radio

Gaz Mawete : “Je ne travaillerai plus avec Bomaye Music”

Un coup de foudre dans l’air ! En fin de contrat, le chanteur congolais Gaz Mawete dit “Boyika Machine”, n’envisage plus de poursuivre l’aventure avec le label “Bomaye Music”, cher au général Philo. Une signature qui était intervenue au lendemain de la finale Best of the Best All Star, en 2017.

Par Raphaël Mansangu

Gaz Mawete et Général Philo (DG du label Bomaye Music), lors de la signature du contrat @Photo Droits tiers

publié le 18 novembre 2022 à 12:18:55

En effet, le protégé de Fally Ipupa l’a fait savoir jeudi 17 novembre via son compte Twitter. “Je ne travaillerai plus avec le label Bomaye Music, mon contrat touche à sa fin”, a déclaré Agarabinana.

Il y a lieu de noter que tout remonte en septembre 2017, lorsque la société de télécommunication, “Vodacom RDC” et “Pygma” ont eu l’idée de rassembler quelques candidats qui sont passés aux éditions précédentes pour une nouvelle édition nommée “Vodacom Best of the Best All Star”.

Le vainqueur devait signer avec le prestigieux label Bomaye Musik. C’est là que l’auteur de la chanson à succès à l’époque “Polina” va briller de mille feux pour remporter haut la main cette compétition, qui, sans doute va le placer dans le cercle fermé des meilleurs artistes urbains de la République démocratique du Congo et d’Afrique.

Zoom sur Gaz Mawete

Gaël Kapia Mawete, dit Gaz Mawete est né le 30 septembre 1994 à Kinshasa, est un auteur-compositeur-interprète et danseur congolais. Surnommé par son public : (Agarabinana, Boika Machine, Samson Petit Cœur, Tuer de Dragon, 207 Esprit… ). Il est également connu pour sa chanson “Olingi Nini” qui est devenue virale sur YouTube avec plus de 6 millions de vues après avoir été vainqueur de Vodacom « Best of the Best », le plus grand concours de la musique en RDC.

Bien avant, Gaz était candidat à la saison 2 de Vodacom superstar en 2011. C’est pour la première fois qu’il avait été découvert par le public pour son courage, son talent et sa voix. En 2013, il sort son premier single “Tupendana”, suivi de “Chérie a dit”, “Lisolo” qui n’a pas eu un grand succès, c’est en 2014 que sort le titre “Etali nga te” et “Mukolo Ya Zoba” qui lui ont permis de gagner en confiance et de se lancer dans une carrière solo. Il a également participé à la première édition de The Voice Afrique Francophone en 2016. Mais cela n’a pas fonctionné pour Gaz, car il était toujours éliminé lors de l’audition à l’aveugle. Après l’échec de The Voice, l’artiste a équilibré un tube appelé “Pika” qui a eu un grand succès et qui lui a permis de remporter de compétir.

Il a été plusieurs fois nominé dans les Awards africains et internationaux. En 2018, comme meilleur artiste masculin de l’Afrique centrale – Afrimma ; en 2019 : meilleur nouvel artiste – Afrimma, la même année, il sera nominé tour à tour meilleur nouvel artiste africain et African Talents Awards.

Mawete est aussi auteur-compositeur de plusieurs tubes qui cartonnent dans les discothèques de Kinshasa et d’ailleurs, entre autres : “Paulina”, “Ngebe” (2017), “Olingi nini” (2018), “Antidote”, “La loi du talion”, “Milinga na likolo”(2019), “Kobokolo”, “C’est Raté feat Fally Ipupa”, “Zuwa” (2020), “Maitresse”.

Son tout premier album solo intitulé “Puzzle” a été lancé au mois de mars dernier sur tous les supports digitaux de vente en ligne légale et des streams.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

Le procès de quatre des accusés de l’attentat jihadiste de la ville balnéaire de Grand-Bassam en 2016, le premier commis en Côte d’Ivoire, qui avait fait 19 morts civils dont des ressortissants européens, s’est ouvert mercredi à Abidjan.


Appel d'offres

Maintenance des splits des sites d’Equity BCDC de l’Est, du Nord et du Centre


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.