Le Direct
Radio

Kwamouth, les mouvements citoyens appellent Teke et Yaka au dialogue

La Dynamique des mouvements citoyens congolais (DMCC) appelle les communautés Teke et Yaka vivant dans le Mai-Ndombe, au dialogue, à la réconciliation et la justice afin de ne pas fragiliser le pays.

Par Alexis Emba

A Kwamouth, c’est le chaos. Des nombreux morts déplorés dans le conflit opposant les communautés Teke et Yaka dans le Maï-Ndombe @Photo Droits tiers.

publié le 16 septembre 2022 à 20:27:24

Dans un communiqué parvenu vendredi 16 septembre à Ouragan.cd, cette organisation estime que les massacres commis entre les ethnies Teke et Yaka qui se battent pour des terres, renforcent les campagnes mensongères lancées par les pays agresseurs voisins, en particulier le régime de Kigali qui répandent des fake news que la RDC se tue elle-même afin de se dédouaner de leur barbarie.

Pour les activistes pro-démocratie, le pays ne pourra rester un et indivisible que “si nous sommes unis et si nous faisons bloc contre les agressions des puissances mondiales qui réalisent des profits économiques faramineux grâce aux minerais congolais, aux chefs d’orchestre de notre chaos ainsi qu’aux marionnettes à leur solde”.

S’agissant de la situation sécuritaire dans l’Est du pays, les signataires du communiqué se sont profondément opposés à la décision “suicidaire” du déploiement de la force régionale composée d’éléments des armées des régimes qui agressent la RDC depuis plusieurs années. Par ailleurs, ils ont réitéré, dans le cadre de l’impératif de l’adoption des mécanismes de justice transitionnelle, que des réformes importantes du secteur de la sécurité et de la justice, soient considérés comme la priorité du gouvernement.

Les mouvements citoyens ont rappelé les propos du Premier ministre Sama Lukonde qui s’est engagé à lancer la machine de la justice transitionnelle en RDC sur demande du président de la République, Félix Tshisekedi, lors de la réunion du Conseil des ministres du mois d’août 2020. En cette rentrée parlementaire, les mouvements citoyens demandent aux élus du peuple de retrousser leurs manches et de travailler pour l’intérêt supérieur et collectif du peuple. A cette occasion, les militants pro-démocratie leur ont rappelé que depuis 95 jours, la ville frontalière de Bunagana, dans le Rutshuru, au Nord-Kivu, n’est plus sous le contrôle de la RDC, ce qui signifie que la balkanisation que certains redoutaient est en fait en pleine concrétisation. C’est pour cela ils exigent à ce que les forces armées qui sont sur le terrain ainsi que les femmes et les hommes épris des valeurs de patriotisme et qui défendent au prix de leur sang la souveraineté nationale, puissent être traités avec respect et considération.

Ainsi, les organisations membres de la dynamique des mouvements citoyens congolais signataires de ce communiqué sont notamment la Lucha, Filimbi, Ekoki, Les Indignés, Urgences panafricanistes, Mouvement justice en action, Mouvement national des consommateurs lésés, On n’a que le Congo.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Le travail manuel communément appelé “salongo” initié par la mairie de Kinshasa dans le cadre de l’opération Kin-bopeto chaque samedi avant-midi afin de lutter contre l’insalubrité dans la capitale, est aujourd’hui réduit à un recouvrement pur et simple d’argent.


Sécurité

Le chef de l’épiscopat congolais, Mgr Marcel Utembi a suggéré l’introduction d’une prière spéciale pour la paix à la fin de chaque messe à partir du deuxième dimanche de carême. L’initiative vise à mobiliser les fidèles dans une démarche de prière et de réflexion au regard de la situation qui prévaut dans l’est du pays.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2657 CDF
1 Euro2 862,83 CDF
1 Yuan369,13 CDF
1 FCFA4,36 CDF

Appel d'offres

Réalisation deux Forages dans la province de Kwango près de la ville de Kenge


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.