Le Direct
Radio

Denis Mukwege en lobbying à New York pour le retour de la paix en RDC

Le Prix Nobel de la paix, Dr Denis Mukwege a commencé son lobbying à New York, siège des Nations unies où séjourneront cette semaine prochaine, tous les chefs d’État du globe. Mukwege s’y entretiendra avec différents présidents de la République et de gouvernement mais aussi des leaders mondiaux des institutions internationales ainsi que des personnalités influentes en vue de porter le message de paix du peuple congolais.

Par Jeanric Umande

Le Prix Nobel de la paix, Dr Denis Mukwege mène un grand plaidoyer en marge de l’Assemblée générale de l’ONU pour convaincre le monde sur le danger du chaos sécuritaire qui dévaste l’Est de la RDC @Photo Droits tiers

publié le 19 septembre 2022 à 21:09:11

Pas de repos pour le Prix Nobel de la paix. Le Dr Denis Mukwege a pris l’avion en destination de New York quelques heures après la clôture de la conférence internationale pour la paix en RDC, tenue le 16 septembre 2022 à Charleroi en Belgique. Le Prix Nobel, le professeur Dr Denis Mukwege a plusieurs rendez-vous avec certains chefs d’état et différents responsables des organisations internationales rattachées à l’ONU. Lors de la clôture de sa conférence de Charleroi vendredi, Denis Mukwege a salué le niveau de mobilisation observée ainsi que la qualité des contributions des Congolais et des amis du Congo pour l’édification d’une paix durable en République démocratique du Congo. “C’est la première fois que nous, Congolais, en collaboration avec nos partenaires internationaux ici présents, organisons ici en Belgique et dans cette ville historique de Charleroi, un rendez-vous intellectuel et citoyen d’une si grande importance sur cette thématique et avec tout l’éclat qu’il mérite”, s’est-il félicité. Évènement qui n’aurait été possible sans l’action soutenue de la Kopax. “Une action qui force le respect et imprime une note d’optimisme dans le ciel nébuleux de notre pays”, a reconnu le Prix Nobel qui a rendu hommage à tous les participantes et les participants.

Le Plan de paix de Mukwege à New York

Son plaidoyer à New York s’articule en quatre (4) actions prioritaires susceptibles de stabiliser la République démocratique du Congo, relancer son décollage économique, instaurer la confiance et la crédibilité internationale du pays et faire prospérer le peuple longtemps meurtri. “Des solutions Mukwege passeront en priorité par 1. la restauration de la sécurité ; 2. la mise en œuvre de la justice transitionnelle et l’instauration de l’état de droit ; 3. la consolidation de la démocratie par des élections libres, crédibles et apaisées en 2023 et enfin 4. la transparence du commerce des minerais stratégiques”, a précisé le Docteur Denis Mukwege. Ce plan ne peut être concrétisé que si les véritables décideurs du monde s’y impliquent. D’où, la présence très remarquée du Nobel 2018 au siège des Nations unies. Des solutions qui ne sauraient se matérialiser sans en établir les responsabilités du pourrissement de la situation et de la tragédie humanitaire qui en découle actuellement. C’est ici que Mukwege réalise que l’on ne s’est jamais attaqué aux principales causes structurelles qui constituent les éléments moteurs des conflits qui persistent dans l’Est du pays. “Il s’agit avant tout de l’exploitation et la prédation illégales des ressources minières et naturelles”. Et d’ajouter que “la guerre en RDC est principalement économique et s’apparente à une grande criminalité transnationale dont le Rwanda et l’Ouganda sont les acteurs principaux depuis 25 ans, avec la complicité de multinationales et des certains politiciens et militaires congolais cupides et corrompus”, a-t-il formellement évoqué.

La foi de Mukwege : Nos enfants vivrons mieux que nous

Denis Mukwege a salué les combattantes et les combattants de la lumière et de l’ombre qui, au pays et dans la diaspora, œuvrent pour infléchir le cours des évènements et arracher la victoire sur les forces de la décadence. “Je salue l’indignation de toutes ces femmes et de tous ces hommes qui n’ont jamais baissé le front devant le gaspillage, l’ostentatoire, l’indécence d’une minorité au pouvoir au grand mépris de notre peuple. Je salue leur mobilisation pour devenir un mouvement patriotique et social capable d’entraîner la RdCongo vers plus de liberté, plus de justice, plus de travail, plus de solidarité”, a incité le Prix Nobel. Mukwege est confiant en l’avenir. D’où cet appel à la très grande mobilisation des Congolais sans distinction ni catégorisation. “Débout congolais, le chemin de la prospérité est à notre portée”, a persuadé le gynécologue. Dans le cas de notre pays, ce destin se décline en la construction de la paix, la consolidation de la démocratie et de la bonne gouvernance et en la pose des bases d’un développement qui place l’humain au centre des préoccupations et des politiques publiques, développe le médecin de Panzi.

Mukwege invite ainsi à construire des ponts entre Congolais, à fédérer les ressources et travailler ensemble pour relever les défis auxquels le pays est confronté. Malgré la somme des difficultés qui jonchent le parcours du redressement politique et économique de la RDC, la foi de Mukwege reste imperturbable. “Nos actes de courage et de sacrifice donneront naissance à un futur plus lumineux pour nos enfants et nos petits-enfants. Nous verrons cela de notre vivant. Ils vivront mieux que nous”, a-t-il poussé. Le Prix Nobel de la paix entend privilégier l’intérêt général, placer l’homme au centre de tout. “Désormais, c’est l’intérêt de la collectivité, de notre nation qui doit être au-dessus des intérêts privés afin que la justice distributive, inclusive et le bien commun prévalent. Pour arrêter la déchéance de notre pays et la clochardisation de notre population, usez de votre indomptable liberté de penser pour imaginer et proposer des solutions novatrices”, a exhorté Denis Mukwege.

D’après lui, l’heure est venue de faire basculer l’histoire du côté de la liberté, de la dignité et de la fierté d’être Congolais. “L’heure est venue de redresser l’immense champ de ruine qu’est devenu notre pays et de transmettre à notre jeunesse la flamme de l’immortel combat pour la paix et le développement”, avait-t-il indiqué vendredi aux conférenciers présents à Charleroi.

Nos tags

Politique
Ceni
Expo Dubaï
Femme
Élection
GUERRE

La Casamance s’est recueillie lundi à la mémoire des près de 1.900 passagers du Sénégal et de multiples nationalités morts 20 ans plus tôt jour pour jour dans le naufrage du Joola, un des pires désastres maritimes civils de l’histoire.


Nation

En marge de la journée mondiale de lutte contre la rage célébrée le 28 septembre de chaque année, le ministre de la Pêche et élevage a appelé les Congolais à faire vacciner leurs chiens pour sauver non seulement les vies humaines mais surtout économiser le peu de ressources financières dont disposent les foyers.

Appel d'offres

Banque centrale du Congo : Avis d’appel d’offres national


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.