Économie

RDC : « des réformes sont menées pour améliorer l’attractivité du pays » (N. Kazadi)

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi a assuré que des réformes ambitieuses sont menées pour améliorer l’attractivité du pays et diversifier l’économie.

author-image

Par Patrick Mputu

RDC : « des réformes sont menées pour améliorer l’attractivité du pays » (N. Kazadi)

Il l’a clairement indiqué lors du forum DRC-AFRICA business qui s’est clôturé jeudi à Kinshasa. Devant les participants venus de plusieurs pays, l’argentier national a signifié que l’objectif de ces réformes est de créer des conditions de croissance économique inclusive. « Parmi ces réformes, il y a notamment la libéralisation de plusieurs secteurs économiques. Depuis 2014, une loi portant libéralisation du secteur a été mise en place et est en action. Plus récemment, l’année dernière, des autorités de régulation ont été mises en action et donc on peut envisager une accélération de la transformation par rapport au secteur énergétique mais également celui de l’eau, des Mines et d’autres secteurs et tout cela pour accroître les investissements et booster la croissance », a-t-il souligné.

Parmi les conséquences de ce processus, affirme-t-il, il y a l’augmentation des revenus et l’élargissement des perspectives du secteur minier qui aurait un effet d’entraînement sur les autres secteurs.

« Parce que le message qu’on nous donne lorsqu’on entre dans l’industrie de transformation, c’est un message de stabilité, un message de durée, de long terme. Et donc d’autres types d’investisseurs seraient plus à même de venir et d’investir dans le pays y compris dans l’agriculture et dans l’agro-industrie ».

Selon Nicolas Kazadi, la RDC est sur la trajectoire de la transformation structurelle et de la transition énergétique en vue de créer un État fort, comme le souhaite le président Tshisekedi.

« L’amélioration du climat des affaires est un impératif, le président de la FEC l’a martelé. Le gouvernement sous la conduite du Premier ministre ici présent, est en train de dérouler une feuille de route ambitieuse en vue d’améliorer ce que l’on appelle le Doing bussiness. En plus, le pays est fermement engagé dans l’adhésion à Compact with Africa du G20 et du Millennium challenge Corporation ( MCC) des États-Unis d’Amérique », a annoncé Kazadi.

Le ministre des Finances appelle à la construction d’une économie pour le bien de la population, pour le bien de la transition énergétique mondiale et pour atteindre les objectifs du développement durable à l’horizon 2030.

uf2 sonas
cnsapp