Nation

RDC : « Avec le programme de développement de 145 territoires, le pays va ressusciter » ( Steve Mbikayi)

Le président du Parti travailliste ( PT ), Steve Mbikayi est convaincu que le programme de développement de 145 territoires va remettre la République démocratique du Congo (RDC) sur les rails.

author-image

Par Reagan Ndota

RDC : « Avec le programme de développement de 145 territoires, le pays va ressusciter » ( Steve Mbikayi)

L’ancien ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire ( ESU ) note que le pays est dans une situation chaotique. L’économie est vidée de sa force, regrette sur Twitter l’initiateur du Front patriotique 2023 ( mouvement soutenant la candidature du président Félix Tshisekedi à la prochaine présidentielle ). Ainsi, s’oppose-t-il, à la polémique créée autour des propos du chef de l’État tenus à Lodja, dans la province du Sankuru, selon lesquels la RDC est un pays mort.

Pour lui, ce constat est réel. Cependant face au bourbier dans lequel le pays est plongé, M. Mbikayi assure que le programme de développement de 145 territoires constitue une panacée. « On dit d’une ville qu’elle est morte quand ses activités sont paralysées. Celles de la RDC le sont depuis des lustres! Une économie exsangue..! Un pays mort, dixit le président de la République dans un sens connotatif. Mais pourquoi cette polémique ? Avec le programme des 145 territoires, il va ressusciter », a-t-il insisté.

Le banni de l’AFDC-A propose par ailleurs que l’exécution soit confiée aux administrateurs des territoires et gouverneurs qui devront, selon lui, signer les contrats de performance avec le pouvoir central.

Le gouvernement vise à matérialiser, à travers ce programme, la vision du président Tshisekedi, celle de doter les 145 territoires de la RDC des infrastructures de base, des routes de desserte agricole et des stations d’adduction en eau potable. Il va toucher principalement les zones rurales. L’objectif est de sortir de la pauvreté ou l’extrême-pauvreté vingt millions de personnes sur cette période. Il s’agit aussi d’améliorer l’accès de ces populations aux infrastructures et aux services sociaux et économiques. Il avait été lancé par le Premier ministre, le 9 octobre 2021, depuis la ville de Kenge, chef-lieu de la province de Kwango.

uf2 sonas
cnsapp