Santé

Covid-19 : Sama Lukonde a reçu son vaccin

Le Premier ministre congolais a reçu samedi sa première injection contre le Covid-19 à la Clinique Ngaliema à Kinshasa.

author-image

Par Alexis Emba

Covid-19 : Sama Lukonde a reçu son vaccin

Sama Lukonde s’est fait vacciner contre le nouveau coronavirus, à la Clinique Ngaliema, après avoir lancé la Table ronde sur la sensibilisation de la population à la vaccination contre la pandémie de Covid-19. Accompagné du ministre de la Santé publique, de l’hygiène et de la prévention ainsi que de quelques membres de son cabinet, le chef du gouvernement a visité de certains pavillons en réhabilitation et en renouvellement des équipements. Il était guidé par le médecin directeur de cette institution hospitalière. 

A cette occasion, le numéro 1 des warriors a réitéré l’appel lancé par le président de la République aux Congolais pour se faire vacciner contre le Covid-19. « Le message que je voulais faire passer, c’est réitérer l’appel. L’appel du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, qui, justement par rapport à cette lutte contre la pandémie, a appelé la population, en tout cas les plus vulnérables, à se faire vacciner parce que ça fait partie vraiment des campagnes qui peuvent nous permettre de sortir de cette pandémie qui ne fait qu’endeuiller la population congolaise. A l’issue de cet appel, nous avons effectivement, il y a quelques jours, lancé la Table ronde sur la vaccination. Donc, il était tout à fait normal que nous-mêmes, autorités, puissions montrer l’exemple et venir ici pour nous faire vacciner », a assuré le chef de l’exécutif. 

Par ailleurs, le Premier ministre s’est réjoui du faible taux de létalité constaté dans le pavillon Covid-19 à Ngaliema.« Nous avons profité pendant que nous étions ici à l’hôpital Ngaliema, qui est l’un des grands centres de référence de la République, un patrimoine, si je dois le dire ainsi, pour visiter le pavillon Covid-19 où agréablement, on a vu que les chambres sont vides d’abord. On n’a trouvé que 3 cas. Le taux d’occupation est très faible. Donc, nos chiffres sont actuellement très bas. Nous devons nous battre pour les maintenir aussi bas et la vaccination fait partie des éléments qui nous permettent de maintenir ces chiffres aussi bas à côté des gestes barrières qui doivent aussi rester de mises », a-t-il ajouté.

Après sa ronde, le chef de l’exécutif a émis le vœu de voir cet hôpital être l’un des centres de référence du pays. « Nous nous réjouissons d’avoir trouvé aussi des chambres bien équipées dans cet hôpital. Nous avons aussi visité le centre chirurgical pédiatrique et cardiologique. C’est aussi une joie de voir qu’il y a des salles équipées. Nous voulons être l’une des références en chirurgie cardiaque pédiatrique. Pour nous, c’était une très belle visite», a-t-il fait savoir.

uf2 sonas
cnsapp