Le Direct
Radio

Trêve dans l’est : la VSV appelle à des mesures coercitives contre le Rwanda

La Voix de sans voix pour les droits de l’homme (VSV) appelle la communauté internationale à prendre des mesures coercitives à l’encontre du gouvernement rwandais au-delà de la trêve humanitaire afin de contraindre le régime de Kigali à privilégier la paix effective en RDC.

Par Alexis Emba

Les forces loyalistes en guerre dans l’est de la République démocratique du Congo @Photo Droits tiers.

publié le 10 juillet 2024 à 10:30:03

“Tout en saluant l’initiative et les efforts fournis par les Etats-Unis pour obtenir de toutes les parties au conflit d’observer cette trêve de deux semaines, la VSV croit que seules des actions concrètes, voire des mesures coercitives à l’encontre du gouvernement rwandais et ne ciblant pas la population rwandaise pourraient faire changer le régime de Kigali pour le contraindre à privilégier la paix effective en RDC et mettre ainsi fin aux violations graves et massives des droits humains dont les populations congolaises sont victimes au quotidien”, peut-on lire dans un communiqué consulté mardi par Ouragan.cd.

L’organisation demande à la communauté internationale de tout mettre en œuvre pour le retrait effectif des troupes rwandaise de la RDC. Aussi, elle l’exige au-delà de la trêve, de profiter de ce temps pour demander au gouvernement rwandais de retirer sans autre forme de procès ses troupes du territoire congolais.

Par ailleurs, la VSV estime que cette trêve serait encore très utile si la communauté internationale qui a tous les moyens de contrôle, pouvait imposer au Rwanda et au M23 de ne pas se renforcer en hommes et en équipements pendant toute la durée de la trêve.

L’organisation saisit cette occasion pour saluer certaines positions déjà émises par la communauté internationale à travers lesquelles elle reconnaît l’implication du Rwanda aussi bien dans l’agression de la RDC que dans le soutien militaire dont bénéficie le M23 tout en lui demandant de mettre un terme à cet appui.

Cependant, la VSV constate avec regrets et étonnement le fait que le régime de Kigali n’ait jamais pris en considération les déclarations des Etats membres de la communauté internationale en l’occurrence les Etats- Unis, la France, l’Allemagne lui demandant de cesser tout appui au M23.

Sur recommandation des États-Unis d’Amérique, une trêve humanitaire de deux semaines, soit du 5 au 19 juillet 2024, a été décrétée dans l’est de la RDC, particulièrement dans les zones d’hostilités entre les rebelles du M23 soutenus par le Rwanda et les Forces armées de la République démocratique du Congo.

Elle vise à créer les conditions d’une désescalade plus large des tensions dans l’est de la RDC et a pour objectifs entre autres de faciliter le retour volontaire des personnes déplacées dans leurs milieux de résidence et de permettre en même temps au personnel humanitaire d’accéder sans entrave aux populations vulnérables en vue de soulager les souffrances de celles-ci et de protéger des millions de vies.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Un groupe de communicateurs de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) vient de décerner un diplôme de mérite au directeur général du Fonds de promotion de l’Industrie, Bertin Mudimu Tshisekedi pour ses performances. La cérémonie s’est déroulée vendredi à Kinshasa au siège de cet établissement public.


Société

La langue russe est la voie de l’amitié, confie un diplomate russe. L’apprentissage de cette langue suscite aujourd’hui de l’intérêt auprès des Congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,840.00 CDF
1 Euro3,093.04 CDF
1 Yuan391.39 CDF
1 FCFA 4,70 CDF

Appel d'offres

Liste restreinte : Partenaire facilitateur pour appuyer la Coordination Générale du Projet STAR-Est de la RDC dans la réalisation des activités des THIMO


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.