Le Direct
Radio

Des pêcheurs dotés des intrants pour booster la production du poisson

Le gouvernement congolais avec l’accompagnement des partenaires techniques et financiers dont la FAO, affiche l’ambition d’augmenter la production du poisson sur l’ensemble du territoire national dans le but d’assurer la sécurité alimentaire.

Par Alexis Emba

Le ministre de pêche et élevage, Jean-Marie Tshimanga, a remis à titre symbolique un moteur hors-bord au président de la Fédération des pêcheurs de Kinshasa, à l’occasion de la cérémonie de remise des intrants et matériels de pêche aux pêcheurs de la capitale @Photo Ouragan.

publié le 9 juillet 2024 à 16:40:14

A Kinshasa, le ministre de Pêche et élevage, Jean-Marie Tshimanga, a remis samedi 6 juillet, un lot important des intrants et matériels de pêche nécessaires aux pêcheurs de la capitale regroupés au sein de la fédération des pêcheurs de Kinshasa.

Il s’agit des congélateurs, des hameçons, des bobules des files nylons, un moteur hors-bord, des filets, des ralingues mis à la disposition des pêcheurs pour booster la production des poissons dans la capitale. Pour le ministre Tshimanga, l’appui en intrants et équipements de pêche dont bénéficient les pêcheurs, témoigne de la volonté du gouvernement de la République à soutenir un secteur vital et moteur de développement.

“Vous avez l’obligation de mettre sur le marché congolais les poissons que vous produisez”, a insisté le numéro un de Pêche, soulignant que cette approche traduit l’amour patriotique qui constitue un impératif qui doit être au cœur de leurs préoccupations.

“En plus, vous avez l’obligation de redevabilité en termes de transmission au ministère de Pêche et élevage des statistiques de production”, a-t-il ajouté, martelant qu’il s’agit là d’un autre impératif qui permettra au ministère d’apprécier le volume d’activités dans leurs secteurs respectifs.

Par ailleurs, le ministre Tshimanga a fait remarquer que le gouvernement dirigé par la Première ministre Suminwa est très préoccupé par la problématique de la pêche illicite, non réglementée et non déclarée. Il a rappelé que la prolifération des engins de pêche prohibés ne plaide pas pour l’avenir meilleur de la pêche artisanale et l’aménuisement des stocks halieutiques met en péril l’existence des générations futures.

Voilà pourquoi, il a exhorté les pêcheurs à la sagesse, valeur importante pour garantir l’avenir de leur métier. Tshimanga a annoncé que les paysans producteurs de poissons de la province de la Tshopo bénéficieront également dans les prochains jours des intrants à l’occasion de la visite des membres du gouvernement.

De vive voix, le ministre de Pêche a remercié le chef de l’État pour sa détermination à faire de l’aquaculture le véritable moteur de pêche et de développement et aussi la cheffe de l’exécutif pour la coordination et le suivi rapproché des activités réalisées dans les secteurs de la pêche et de l’aquaculture.

En plus, M. Tshimanga a reconnu les appuis substantiels des partenaires techniques et financiers qui accompagnent le ministère dans la réalisation de ses projets, citant entre autres l’Union européenne, la FAO, la BAD, les missions diplomatiques accréditées en RDC.

– 11% de production des poissons réalisés en 2023 –

Selon les statistiques fournies par M. Jean-Robert Lomata, président de la Fédération des pêcheurs de Kinshasa (FPK), 11% de production des poissons ont été réalisés en 2023 contrairement aux deux dernières années.

“La production des poissons dans la capitale Kinshasa a connu une augmentation de 7% par rapport en 2021 tandis qu’en 2023. Elle a connu une hausse de 11%”, a-t-il précisé, indiquant qu’une grande production est vendue en dehors des frontières nationales, notamment au Congo-Brazzaville.

Lomata a souligné que le geste posé traduit la matérialisation de la vision du président de la République, Félix Tshisekedi, à nourrir la population congolaise. Le président de la Fédération des pêcheurs de Kinshasa a assuré que l’appui ainsi obtenu a non seulement solidifié leur organisation, mais surtout va influencer les statistiques de la production halieutique de deux dernières années.

Son vœu est de voir la production augmenter davantage en 2024 par rapport aux deux dernières années, avant de promettre utiliser ces intrants en toute responsabilité afin de contribuer efficacement à la sécurité alimentaire.

La corporation des pêcheurs de Kinshasa a sept sites : Kinkole, Maluku, Kingabwa, Ngamanzo, Mont-ngafula, Ngaliema, Gombe et quatorze structures. L’activité organisée au centre pilote de pêche à Kinkole, site historique et touristique, dans la commune de la Nsele, rentre dans le cadre des festivités de la Journée nationale du poisson célébrée le 24 juin 2024 sous le thème : “la pêche et l’aquaculture, piliers de la relance de l’économie nationale”.

Outre la présence du ministre de tutelle, ont été présents à la cérémonie, la secrétaire générale à la pêche et élevage , Mme Pascaline Mbangu, le représentant de la FAO, Aristide Ongone Obama, les pêcheurs et beaucoup d’invités.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Un groupe de communicateurs de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) vient de décerner un diplôme de mérite au directeur général du Fonds de promotion de l’Industrie, Bertin Mudimu Tshisekedi pour ses performances. La cérémonie s’est déroulée vendredi à Kinshasa au siège de cet établissement public.


Société

La langue russe est la voie de l’amitié, confie un diplomate russe. L’apprentissage de cette langue suscite aujourd’hui de l’intérêt auprès des Congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,840.00 CDF
1 Euro3,093.04 CDF
1 Yuan391.39 CDF
1 FCFA 4,70 CDF

Appel d'offres

Liste restreinte : Partenaire facilitateur pour appuyer la Coordination Générale du Projet STAR-Est de la RDC dans la réalisation des activités des THIMO


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.