Le Direct
Radio

Rubota et Kasenga ont passé leur première nuit à Makala

L’ex-ministre du Développement rural, François Rubota et l’entrepreneur Mike Kasenga, ont été placés jeudi soir sous mandat d’arrêt provisoire et transférés à la prison centrale de Makala. Les deux présumés impliqués dans le dossier de surfacturation des “forages” ont passé leur première nuit en prison. Ils pourront être rejoints plus tard par Nicolas Kazadi, l’ex-argentier national rentré chez lui libre après l’audition au parquet car couvert encore par l’immunité parlementaire.

Par Patrick Mputu

publié le 28 juin 2024 à 03:51:00

La décision judiciaire fait suite à des accusations de surfacturation dans la livraison de stations des forages et la construction des stations mobiles de traitement d’eau pour 1000 localités par le consortium Stever Construct de Mike Kasenga, pour un coût de plus de 398 millions USD. L’ancien ministre des Finances, Nicolas Kazadi, également impliqué dans cette affaire, a retardé l’échéance de son transfert à Makala. Le suspect conserve encore son immunité parlementaire en tant que député national.

– Surfacturation –

Éclaboussés par l’affaire des stations de forages, Nicolas Kazadi et François Rubota seront bientôt à la barre. Dans les faits, le PG a décelé les indices de surfacturation. “Ayant relevé que le coût retenu dans le contrat précité était très élevé, le ministre des Finances Nicola Kazadi avait invité le ministre du Développement Rural, François Rubota Masumbuko, à négocier avec le consortium pour revoir à la baisse ledit coût”, avait écrit le PG Firmin Mvonde dans sa correspondance adressée au bureau de la Chambre basse du Parlement.

Le magistrat Mvonde explique que “suite à des négociations intervenues entre Mike Kasenga Mulenga et François Rubota Masumbuko, le consortium s’est engagé à augmenter le nombre des stations d’eau de 340 et de porter ainsi le total des unités à installer à 1340 sans diminuer le coût initial du contrat”. Le maître de l’action publique a rappelé que bien qu’ayant constaté la surfacturation des forages, après les négociations survantées, « le ministre des Finances, Nicolas Kazadi a reconnu, au cours du briefing de presse tenu par le ministre de la Communication et médias le mercredi 24 avril 2024, avoir payé la somme de 71 000 000 USD pour l’installation de 241 stations d’eau, soit 294 605 8 USD par forage, apparemment en l’absence de tout élément d’évaluation technique pouvant lui permettre de connaître le coût réel de chaque station d’eau ».

– Les poursuites autorisées –

Samedi 15 juin 2024, l’Assemblée nationale a autorisé le PG Firmin Mvonde à ouvrir une instruction judiciaire à charge de l’ancien argentier national, élu député national de Miabi au Kasaï oriental, aux législatives de décembre dernier. Le 27 avril 2024, le procureur général près la Cour de cassation, Firmin Mvonde avait saisi la Chambre basse par un réquisitoire, aux fins d’obtenir l’autorisation d’instruction à charge du ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pour l’infraction de détournement de deniers publics.

La Cour de cassation n’est pas la seule à s’intéresser à ce dossier. Trois jours avant l’ouverture de cette instruction judiciaire au parquet, l’ONG Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) avait déjà plaidé pour une enquête judiciaire crédible sur les conditions de passation et d’exécution de ces marchés publics. L’ACAJ avait dénoncé des « irrégularités dans le processus de passation des marchés, telles que des pratiques frauduleuses, des conflits d’intérêts ou un favoritisme flagrant ».

– Les comptes bancaires de Kazadi gelés –

Selon Africa Intelligence, les comptes bancaires au nom de Nicolas Kazadi partout en RDC, ont été gelés. L’argentier du gouvernement sortant semble être lâché par le président Tshisekedi qui a demandé à la justice de poursuivre son enquête. Africa Intelligence rapporte également que Nicolas Kazadi avait été reçu par le chef de l’État la nuit du 11 mai. Confronté au flic financier, Jules Alingete, le ministre des Finances n’a pas pu convaincre le président de la République qui a laissé la justice aller jusqu’au bout. En avril dernier, alors qu’il était encore argentier national, le cadre UDPS avait été sorti de l’avion la nuit à l’aéroport de N’djili alors qu’il devait se rendre à Paris (France).

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Contrairement à ce que pensent les Congolais, la République démocratique du Congo n’exporte plus de l’énergie électrique. Par contre, elle importe l’électricité notamment de la Zambie et de la République Centrafricaine pour pallier le déficit de la SNEL.


Économie

Douze contrats de sous-traitance ont été signés entre les entrepreneurs congolais et la société Kamoa-Copper, filiale de la grande firme minière internationale Ivanhoé.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,840.00 CDF
1 Euro3,093.04 CDF
1 Yuan391.39 CDF
1 FCFA 4,70 CDF

Appel d'offres

Liste restreinte : Partenaire facilitateur pour appuyer la Coordination Générale du Projet STAR-Est de la RDC dans la réalisation des activités des THIMO


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.