Le Direct
Radio

Milvest, bientôt le voile levé sur le Centre financier

La société turque Milvest du chairman Turhan Mildon est au cœur d’un scandale que s’apprêtent à dévoiler des lanceurs d’alerte. Elle ruinerait l’État congolais, selon un passage d’une enquête ayant fuité sur les réseaux sociaux.

Par Kokolo Jean

Turhan Mildon, le patron turc de Milvest au centre d’un scandale, selon les lanceurs d’alerte qui s’apprêtent à publier un rapport visant Milvest @Photo Droits tiers.

publié le 26 juin 2024 à 01:34:00

Le géant turc de construction prétend avoir financé les travaux des immeubles flamboyants du centre financier, pourtant après vérification, c’est l’ex-argentier congolais, Nicolas Kazadi, qui avait sorti l’argent du Trésor public pour assurer le paiement de la première partie du projet. L’opération n’aurait pas été connue de plusieurs membres du gouvernement.

Selon les auteurs du rapport, Turhan Mildon a profité de la faiblesse de l’administration congolaise. Ils sont sidérés de constater que l’homme d’affaires turc a engrangé des fonds importants de l’État congolais pour la construction des immeubles du centre financier là où son entreprise était censée préfinancer les travaux. A la face du monde, l’ancien argentier national avait prétendu que le financement provenait de cette société. Faux et archifaux, tranche un expert du ministère des Travaux publics.

Une grosse somme a été donc engloutie. Le peuple souverain a été floué, se désolent les enquêteurs. D’ailleurs, le projet n’a jamais été approuvé formellement par l’Autorité de régulation des marchés publics, certifient les mêmes sources. A l’Administration des Infrastructures, le projet centre financier n’est pas non plus passé par-là. L’information probablement oui mais pas de détails. Bref, des zones d’ombre persistent. Pire, les fonds commis aux travaux ont été décaissés en procédure d’urgence sans passer par la chaîne de la dépense. Les mêmes pratiques décriées par le chef de l’État qui a d’ailleurs rappelé, lors du dernier Conseil des ministres, la stricte observance des mesures d’encadrement mises en place par l’IGF.

Si au ministère des Travaux publics, on attend encore des explications du secrétariat général des Finances sur le projet, Turhan Mildon et son réseau peuvent se frotter les mains. Le patron turc est heureux d’avoir réussi son grand deal. Au départ de son pays, il n’était pas si fortuné qu’on le prétend. Mais dans l’entre-temps, Turhan, apprend-on, devra s’atteler à rembourser les crédits contractés sur place à Kinshasa. S’il traîne à s’exécuter, un procès pourrait lui être intenté.

Malheureusement, de tels scandales ne se passent que dans ce pays pauvre dévasté par la guerre mais dont certains étrangers en profitent pour le clouer totalement, râle un activiste pro-démocratie. Le déballage du businessman turc arrive bientôt à travers un rapport qui sera publié dans la presse.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Un groupe de communicateurs de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) vient de décerner un diplôme de mérite au directeur général du Fonds de promotion de l’Industrie, Bertin Mudimu Tshisekedi pour ses performances. La cérémonie s’est déroulée vendredi à Kinshasa au siège de cet établissement public.


Société

La langue russe est la voie de l’amitié, confie un diplomate russe. L’apprentissage de cette langue suscite aujourd’hui de l’intérêt auprès des Congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,840.00 CDF
1 Euro3,093.04 CDF
1 Yuan391.39 CDF
1 FCFA 4,70 CDF

Appel d'offres

Liste restreinte : Partenaire facilitateur pour appuyer la Coordination Générale du Projet STAR-Est de la RDC dans la réalisation des activités des THIMO


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.