Le Direct
Radio

Messages de paix sur les réseaux sociaux, la société civile se mobilise

Les organisations de la société civile ont pris l’engagement de promouvoir la diffusion des messages de paix sur les réseaux sociaux. L’objectif est de lutter contre le discours haineux et la désinformation distillés à longueur de journée sur la Toile.

Par Alexis Emba

Les participants à la conférence en ligne organisée samedi autour de la lutte contre le discours de la haine et de la désinformation sur les réseaux sociaux @Photo Droits tiers.

publié le 25 juin 2024 à 01:20:00

L’événement, qui a réuni trois éminents intervenants, s’est focalisé sur la création de contenu positif et constructif pour contrer le discours de haine et la désinformation, menaçant la cohésion et la paix sociale entre les communautés. Dans son intervention, M. Joseph Masanga, entrepreneur, a mis un accent particulier sur la prise de conscience des parents concernant l’éducation des enfants sur l’utilisation responsable du numérique. Il a souligné l’importance de guider les jeunes dans leur interaction avec les technologies afin de réduire les risques associés à la désinformation et au discours de haine.

Se penchant sur les techniques de vérification des informations par les consommateurs, Mme Gemima Mputu, écrivaine et présidente de la plateforme Handicap-Afrique, a évoqué les techniques pour se forger une notoriété sur les réseaux sociaux. Elle a exhorté les jeunes internautes à éviter de partager des informations non vérifiées sous l’influence de leurs émotions, soulignant les dangers que cela représente pour la société.

Pour sa part, Gustave Cibangu, le coordonnateur du réseau des jeunes agents du changement de l’Union africaine, a souligné l’urgence de sensibiliser toutes les couches sociales, y compris les parents, souvent peu familiers avec l’utilisation des téléphones Android. D’après lui, le manque de connaissances en matière numérique empêche ces derniers à mieux contrôler l’utilisation des appareils par leurs enfants. Ainsi, M. Cibangu estime qu’il est impératif d’impliquer l’ensemble de la communauté dans la sensibilisation pour préserver la paix sociale et la cohésion entre les différentes communautés congolaises.

La conférence en ligne animée samedi par des femmes leaders et des hommes genrés et organisée par l’Association congolaise des femmes journalistes de la presse écrite (Acofepe), en collaboration avec JACUA et autres organisations de la société civile (OSC), a permis de mettre en lumière l’importance d’une éducation numérique responsable mais surtout une vérification rigoureuse des informations pour lutter efficacement contre les discours de haine et la désinformation. L’activité a marqué un pas significatif vers la promotion d’un environnement numérique sain et constructif, essentiel pour maintenir la paix sociale en République démocratique du Congo.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Un groupe de communicateurs de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) vient de décerner un diplôme de mérite au directeur général du Fonds de promotion de l’Industrie, Bertin Mudimu Tshisekedi pour ses performances. La cérémonie s’est déroulée vendredi à Kinshasa au siège de cet établissement public.


Société

La langue russe est la voie de l’amitié, confie un diplomate russe. L’apprentissage de cette langue suscite aujourd’hui de l’intérêt auprès des Congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,840.00 CDF
1 Euro3,093.04 CDF
1 Yuan391.39 CDF
1 FCFA 4,70 CDF

Appel d'offres

Liste restreinte : Partenaire facilitateur pour appuyer la Coordination Générale du Projet STAR-Est de la RDC dans la réalisation des activités des THIMO


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.