Le Direct
Radio

Le cri de détresse de la mère de Gloria Sengha

« Libérez ma fille ! », lance Chantal Wedi Oyumbe, la mère de l’activiste Gloria Sengha, enlevée le 17 mai dernier et détenue au secret dans les geôles des services de renseignement. Dévastée par la disparition de sa fille, la mère demande aux autorités de relâcher l’initiatrice du mouvement « Tolembi pasi ».

Par Rich Ntumba

Chantal Wedi exige la libération de Gloria Sengha et Robert Bunda @Photo Droits tiers.

publié le 13 juin 2024 à 06:25:00

C’est un appel au secours, un cri de détresse d’une femme épuisée qui ne sait plus comment faire pour voir sa fille. Chantal Wedi subit ce qu’aucun parent ne devrait vivre. Dépitée, la mère de Gloria Sengha s’inquiète de la disparition de sa fille et exige sa libération immédiate et sans condition.

Moi, la maman de Gloria Sengha, je viens vers vous les autorités pour vous dire que c’est depuis le 17 mai 2024 que mon enfant a été enlevée. Je ne peux pas la voir. Libérez ma fille ! Qu’est-ce que ma fille a fait de mal ? Juste pour dénoncer la situation sociale chaotique du pays, Gloria est en souffrance aujourd’hui. Ma fille n’a pas volé ni insulté. Je demande simplement la libération de ma fille. Elle ne mérite pas la prison, a déploré Mme Wedi.

La mère de l’activiste pro-démocratie s’indigne de constater que les voleurs de la République sont en liberté mais on arrête par contre une jeune fille pour avoir dénoncé le mal. « Vous les autorités, vous avez des enfants filles, imaginez que votre fille soit enlevée et enfermée, certainement vous n’aurez pas la paix », a-t-elle déclaré dans une vidéo amateur de 3 minutes.

– Chantal Wedi craint pour sa fille –

Plus les jours passent, plus les inquiétudes s’accroissent. La famille de la cofondatrice du mouvement Vigilance citoyenne (VICI) craint pour la vie de Gloria. Pour faire entendre sa voix, Chantal Wedi déclare avoir entamé une grève de la faim suivie des nuits blanches.

Selon Human Rights Watch, l’enlèvement de Gloria Sengha et deux de ses camarades s’inscrit dans une vague de répression exercée par les autorités congolaises qui ont sévèrement restreint les droits des activistes, des journalistes et des membres des partis politiques de l’opposition.

L’organisation rapporte que Gloria Sengha, Robert Bunda et Chadrack Tshadio ont été enlevés dans la soirée du 17 mai, par des hommes non identifiés, dont certains étaient cagoulés et vêtus d’uniformes de la police ou portaient des armes. Les membres de la campagne « Tolembi Pasi » (Nous en avons assez de souffrir), qui luttent contre l’injustice sociale et la vie chère, revenaient d’une réunion de leur structure

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

Un groupe de communicateurs de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) vient de décerner un diplôme de mérite au directeur général du Fonds de promotion de l’Industrie, Bertin Mudimu Tshisekedi pour ses performances. La cérémonie s’est déroulée vendredi à Kinshasa au siège de cet établissement public.


Société

La langue russe est la voie de l’amitié, confie un diplomate russe. L’apprentissage de cette langue suscite aujourd’hui de l’intérêt auprès des Congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,840.00 CDF
1 Euro3,093.04 CDF
1 Yuan391.39 CDF
1 FCFA 4,70 CDF

Appel d'offres

Liste restreinte : Partenaire facilitateur pour appuyer la Coordination Générale du Projet STAR-Est de la RDC dans la réalisation des activités des THIMO


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.