Le Direct
Radio

Westminster s’occupe désormais de la sûreté de cinq aéroports congolais

La filiale Westminster Aviation Security Services va assurer la sûreté dans cinq aéroports congolais. Ouragan avait annoncé la nouvelle. Le contrat signé le 14 avril dernier entre la filiale britannique et le gouvernement congolais porte sur le financement, le développement, la maintenance, la formation et l’exploitation des services de sécurité dans les cinq aéroports congolais.

Par Rich Ntumba

publié le 17 mai 2024 à 17:31:48

Devant la presse jeudi à Kinshasa, Patrick Sakameso, directeur général de Westminster RDC a confirmé que Westminster Aviation Security Services, une branche spécialisée de Westminster Group, va à travers ce contrat, mettre en place des opérations de sûreté aéroportuaire de renommée mondiale dans quatre aéroports internationaux (N’djili de Kinshasa, Luano de Lubumbashi, Bangboka de Kisangani et Goma), ainsi que dans l’aéroport national de Bipemba, à Mbuji-Mayi au regard de son statut particulier.

« Il est vrai que la mise en œuvre de la sûreté est de la responsabilité de l’Etat. Mais, il n’est pas interdit que l’Etat délègue cette responsabilité à une entité externe, une société par exemple considérée comme une bonne pratique. C’est d’ailleurs ce qui est vivement recommandé aujourd’hui par l’OACI, pour éviter que l’Etat soit juge et partie car ne pouvant s’auto-auditer. L’Etat contrôle et supervise cette mise en œuvre », a précisé Sakameso.

-Westminster travaille en collaboration avec la RVA-

Le représentant de la firme britannique en RDC a vigoureusement balayé d’un revers de la main, les rumeurs faisant croire que Westminster Aviation Security Services vient étouffer la Régie des voies aériennes.

« Contrairement aux rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, Westminster ne vient pas pour prendre la place de la RVA, et encore moins envoyer les agents de cette entreprise au chômage technique. Au contraire, l’entreprise britannique va travailler avec la RVA afin d’améliorer le système de sûreté des aéroports, pour le bien des passagers », a expliqué l’économiste Al Kintenge, porte-parole du projet.

M. Salameso a d’ailleurs rappelé que des discussions fructueuses avaient eu avec le banc syndical. “Nous leur avons rassuré qu’aucun emploi ne sera supprimé. Il est même prévu dans un futur proche d’élargir cette campagne explicative pour dissiper tout malentendu”, a-t-il promis.

Le contrat prévoit que Westminster fournisse les équipements mais aussi l’expertise requise pour mettre la sécurité au standard international dans ces aéroports. La firme britannique fournira les caméras de surveillance, les lecteurs de plaques minéralogiques, les scanners radioscopiques, les portiques, les matériels de détection, de surveillance et de contrôle nécessaire dans les principaux aéroports internationaux du Congo, tout en garantissant l’entretien, le soutien et la formation des agents pour assurer que la sûreté aéroportuaire de ces aéroports respecte les normes internationales les plus élevées.

Westminster compte également élaborer un programme complet dans le but de faire certifier l’ensemble des agents AVSEC conformément à la réglementation nationale et internationale. La firme va aussi procéder régulièrement à l’analyse des risques, des menaces et révisions opérationnelles des procédures AVSEC des aéroports ; fournir des services de supervision et de surveillance de la conformité des opérations AVSEC dans l’ensemble des aéroports objets du contrat ; mettre en place des murs de clôtures périmétriques et de barrières de sécurité conformes aux normes de l’OACI ; fournir des équipements neufs, à la pointe de la technologie ; former les techniciens pour assurer la maintenance des équipements de sûreté et assurer un approvisionnement en pièces détachées ; mettre en place un système de contrôle et de commandement intégré à l’usage des autorités, capable de contrôler les systèmes d’incendie, de sûreté et de sécurité installés dans les aéroports ciblés. Westminster mettra en place une académie de formation de la sûreté aérienne afin de fournir une formation certifiée au niveau international pour tout le personnel travaillant dans la sûreté aérienne dans le pays. Cela garantira que le personnel de l’AVSEC du Congo soit parmi les mieux formés, motivés et appréciés dans toute la région.

L’opération facilitera ainsi le développement et le maintien des services de sûreté aéroportuaire de premier plan par les autorités locales et ouvrira la voie à une croissance potentielle du trafic aérien en attirant de nouveaux transporteurs internationaux et entreprises commerciales dans la région. Patrick Salameso a, par ailleurs, fait savoir que Westminster sera payé par une redevance supportée par le passager sur le prix du billet d’avion, redevance qui, pour l’heure, ne concerne que les vols internationaux.”L’État congolais ne va rien débourser et ne mettra même pas un dollar comme aussi la RVA. C’est le voyageur qui payera. “Le petit pourcentage sera intégré dans les billets pour les vols internationaux”, a-t-il soutenu.

Le contrat porte sur 10 ans, renouvelable pour une période de 5 ans en fonction de la satisfaction des parties. Westminster est une société qui existe depuis plus de 20 ans. Leader mondial aujourd’hui du secteur de la sûreté aéroportuaire, la société est présente dans 50 pays du monde. La RDC sera le premier pays francophone à bénéficier de ses services.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

La Première ministre Judith Suminwa a exprimé vendredi son ferme engagement à faire exécuter le programme d’actions du gouvernement calqué sur les six engagements du président de la République repris dans son son discours d’investiture, après sa réélection pour un second quinquennat.


Nation

Lors de la première réunion du gouvernement Suminwa vendredi à la Cité de l’Union africaine à Kinshasa, le président de la République, Félix Tshisekedi, a invité les nouveaux ministres à se mettre résolument au travail pour répondre aux attentes du peuple congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,803.00 CDF
1 Euro3,044.90 CDF
1 Yuan384,59 CDF
1 FCFA 4,64 15686 CDF

Appel d'offres

Sélection des fournisseurs des équipements médicaux en faveur des projets du FCP III – Phase transitoire en Ituri et au Sud Kivu


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.