Le Direct
Radio

VSV appelle la communauté internationale à sanctionner Kagame

La Voix des sans voix pour la défense des droits de l’homme (VSV) appelle la communauté internationale à imposer des sanctions exemplaires contre les rebelles du M23, le président rwandais et son régime pour les contraindre à privilégier la paix durable en Afrique centrale et surtout entre les Rwandais et les Congolais, après les bombardements meurtriers du camp de déplacés de Mugunga, à Goma, dans le Nord-Kivu.

Par Alexis Emba

Une vue d’un camp des déplacés dans l’est de la RDC @Photo Droits tiers.

publié le 7 mai 2024 à 19:13:16

L’organisation qui a vigoureusement condamné cet acte dans un communiqué consulté mardi par Ouragan.cd, a également dénoncé avec la dernière énergie ces bombardements meurtriers.

Elle invite le gouvernement à doter les forces de sécurité et de défense de tous les moyens dont elles ont besoin pour la sécurisation de tous les camps de déplacés et de toute la population de l’est du pays; de garantir l’intégrité du territoire et de restaurer l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national ; d’accorder une priorité à la cohésion nationale et au dialogue en vue de fédérer les efforts de toute la nation contre tous ceux qui menacent la paix en RDC ; de saisir effectivement pour toutes fins utiles, le conseil de sécurité de l’ONU contre le Rwanda qui menace la paix en RDC.

Par ailleurs, la VSV a salué les réactions des États-Unis d’Amérique, de l’Union européenne après les bombardements du camp des réfugiés de Mugunga. Cependant, elle juge ces réactions importantes mais insuffisantes par rapport au drame intentionnel et aux graves violations des droits humains perpétrés par le M23 et le Rwanda.

Il est temps que cesse la commisération envers le Rwanda qui appuie à travers des rébellions montées de toutes pièces et pour des raisons économiques principalement la déstabilisation d’un pays membre des Nations unies. Il est temps de prendre des sanctions exemplaires au nom du respect des droits humains et du droit international humanitaire garanti par les conventions de Genève. Il est inadmissible d’imposer à des personnes vivant dans des conditions inhumaines après avoir fui leurs maisons pour se mettre à l’abri à cause des affrontements armés suite à la volonté jusqu’au-boutiste du Rwanda de faire la guerre à la RDC d’autres souffrances indicibles pour le seul but de perpétuer le pillage des ressources naturelles et autres richesses de la RDC y compris le viol des femmes, des enfants, les massacres des personnes, sous la barbe de la communauté internationale. Il est temps que les Rwandais et les Congolais vivent ensemble en paix et cela doit impérativement passer par des sanctions exemplaires contre le régime de Kigali, a-t-elle fait savoir.

Pour la VSV, ces énièmes attaques perpétrées contre les populations civiles à Goma en violation du droit international humanitaire devraient appeler de la part de la communauté internationale des sanctions sévères contre le régime de Kigali pour son appui au M23, auteur des graves violations des droits humains dans la province du Nord-Kivu.

Selon des sources recoupées, le bilan provisoire de ces bombardements fait état de quinze (15) morts et trente -cinq (35) blessés dont plusieurs femmes et enfants ainsi que des dégâts matériels importants notamment la destruction des structures sanitaires, des abris et objets ménagers utilisés par les déplacés.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Inspection générale des finances a été conviée à la 8e édition du forum Géoscience qui a eu lieu le jeudi 16 mai 2024 à l’université de Kinshasa. A cette occasion, l’inspecteur général des finances, chef de brigade des marchés publics, Gabriel Kabanangi, représentant le numéro un de l’IGF- Jules Alingete, a sensibilisé les étudiants de l’université de Kinshasa sur le travail abattu par le service de contrôle supérieur enraciner la bonne gouvernance au pays.


Aviation

La filiale Westminster Aviation Security Services va assurer la sûreté dans cinq aéroports congolais. Ouragan avait annoncé la nouvelle. Le contrat signé le 14 avril dernier entre la filiale britannique et le gouvernement congolais porte sur le financement, le développement, la maintenance, la formation et l’exploitation des services de sécurité dans les cinq aéroports congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,775.00 CDF
1 Euro2,992.28 CDF
1 Yuan383.56 CDF
1 FCFA4,13665 CDF

Appel d'offres

Acquisition de 26 Motos Tout terrain destinées aux Coordinations Provinciales du PADRIR


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.