Le Direct
Radio

Sénatoriales, un regain d’opinions positives pour la haute Cour

Une justice malade…pas dans sa totalité. Tel Lot qui s’est extirpé de Sodome, Dieudonné Kamuleta Badibanga a redonné de la valeur ajoutée à la Cour constitutionnelle par les derniers arrêts sur les contentieux des sénatoriales.

Par Athanase Mwenge

Le président de la Cour constitutionnelle, Dieudonné Kamuleta entouré des autres hauts magistrats. @ Photo Droits tiers.

publié le 21 mai 2024 à 05:00:00

C’est complètement bouclé, le contentieux des résultats des élections sénatoriales du 29 avril dernier en RDC ! Sur 20 requêtes : 9 ont été déclarées irrecevables, 9 autres recevables mais non fondées, tandis que 2 ont connu le désistement. La Cour constitutionnelle, sous la houlette de son président Dieudonné Kamuleta, a confirmé les résultats provisoires des sénatoriales tel que proclamés par la CENI le jeudi 16 mai 2024 au cours de son audience publique tenue en son siège de Kinshasa-Gombe.

Contrairement à l’avis du ministère public, les juges de la haute Cour n’ont guère accordé crédit à la cause de Rose Mutombo Kiesse, ministre d’État sortant en charge de la Justice contre Mme Anne Mbunguje Marembo que le ministère public accuse d’avoir la nationalité belge. La Cour constitutionnelle s’est alignée aussi sur l’opinion de l’organe de la loi en déclarant non fondée la cause du ministre du Développement rural sortant, François Rubota contre M. Balakali, proclamé élu au Sud-Kivu par la CENI.

Parmi les causes qui n’ont pas rencontré la conviction de la haute Cour et rejeté soit comme irrecevables soit comme non fondées, il y a celles du regroupement AAAP contre Baseane Nangaa, élu au Haut-Uele,
Willy Bakonga Wilma à Tshuapa ou encore Bulambo Kyalondakwa au Sud-Kivu. La haute Cour a, par contre, constaté deux cas de désistement dont celui de Nkema Lilo Bokonzi dans la province de la Tshopo. Les arrêts de la Cour constitutionnelle ont reçu, selon les analyses recoupées de différents experts, un avis fort favorable au sein de l’opinion publique.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

La Première ministre Judith Suminwa a exprimé vendredi son ferme engagement à faire exécuter le programme d’actions du gouvernement calqué sur les six engagements du président de la République repris dans son son discours d’investiture, après sa réélection pour un second quinquennat.


Nation

Lors de la première réunion du gouvernement Suminwa vendredi à la Cité de l’Union africaine à Kinshasa, le président de la République, Félix Tshisekedi, a invité les nouveaux ministres à se mettre résolument au travail pour répondre aux attentes du peuple congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,803.00 CDF
1 Euro3,044.90 CDF
1 Yuan384,59 CDF
1 FCFA 4,64 15686 CDF

Appel d'offres

Sélection des fournisseurs des équipements médicaux en faveur des projets du FCP III – Phase transitoire en Ituri et au Sud Kivu


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.