Le Direct
Radio

RDC : lancement mercredi du projet “PASEA” pour accroître l’accès à l’eau

Le projet vital, qui sera lancé mercredi à Kinshasa, vise à accroître l’accès aux services de base d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement dans certaines provinces de la République démocratique du Congo.

Par Alexis Emba

Mme Patience Bamana, spécialisée en suivi et évaluation à la CEP-O, mardi lors du briefing avec les journalistes à Kinshasa @Photo Droits tiers.

publié le 8 mai 2024 à 11:16:37

Placé sous la tutelle du ministère des Ressources hydrauliques et électricité, le «Programme d’accès aux services d’eau et d’assainissement (PASEA) est piloté par la cellule d’exécution des projets (CEP-O). Le projet marque le début d’une nouvelle ère dans l’approvisionnement d’eau potable pour la population.

À travers le PASEA, le ministère de tutelle se donne aussi pour objectif de renforcer les capacités des secteurs publics et privés à faire des services d’approvisionnement en eau potable et d’assainissement. Le projet, a dit Mme Patience Bamana, spécialiste en suivi et évaluation à la CEP-O, revêt trois phases.

La première est financée par la Banque mondiale à hauteur de 400 millions de dollars américains et couvre quatre provinces ( Kwilu, Kasaï, Kasaï central et Kasaï oriental). Elle s’étale sur une période allant de 2023 à 2029, a-t-elle précisé mardi lors d’un briefing mardi avec les journalistes.

Mme Bamana a souligné que près de 3 millions de personnes sont attendues pour accéder aux services de base d’eau potable et 2 millions pour les services de base d’assainissement.

Le projet couvrant les milieux ruraux et périurbains, va dans sa deuxième phase, intervenir dans les provinces du Kongo central, Lomami, Nord-Kivu, Sud-Kivu et Ituri avec un appui financier de 400 millions USD pour la BM, 100 millions USD pour les partenaires et 500 millions pour le gouvernement congolais.

En revanche, dans sa troisième phase, il devra s’étendre dans d’autres provinces pour un montant de 200 millions USD sur une période allant de 2028 à 2033. Le “PASEA” est placé sous la tutelle du ministère des Ressources hydrauliques et électricité. Il est opérationnel depuis le 11 mars 2023, avant la promulgation de la loi sur son financement le 10 décembre 2023.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Inspection générale des finances a été conviée à la 8e édition du forum Géoscience qui a eu lieu le jeudi 16 mai 2024 à l’université de Kinshasa. A cette occasion, l’inspecteur général des finances, chef de brigade des marchés publics, Gabriel Kabanangi, représentant le numéro un de l’IGF- Jules Alingete, a sensibilisé les étudiants de l’université de Kinshasa sur le travail abattu par le service de contrôle supérieur enraciner la bonne gouvernance au pays.


Politique

“Il n’y a pas d’opportunité pour réviser ou changer la Constitution. Le problème des Congolais n’est point dans le tripatouillage de la loi fondamentale. Le pouvoir doit cesser avec ses velléités”, a rappelé le président de l’ECIDE, Martin Fayulu, lors du lancement mercredi à Kinshasa, de “la campagne pour la défense de la Constitution”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,775.00 CDF
1 Euro2,992.28 CDF
1 Yuan383.56 CDF
1 FCFA4,13665 CDF

Appel d'offres

Acquisition de 26 Motos Tout terrain destinées aux Coordinations Provinciales du PADRIR


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.