Le Direct
Radio

Qui est Christian Malanga, le chef putschiste ?

Plusieurs heures après l’annonce de la tentative du coup d’État déjouée tôt le matin dimanche, l’identité du meneur n’avait toujours pas été révélée par les autorités congolaises. Pourtant son visage et son nom circulaient déjà sur les réseaux sociaux.

Christian Malanga, l’acteur principal du coup d’État déjoué par l’armée. @Photo Droits tiers.

publié le 22 mai 2024 à 04:20:00

Il s’agit de Christian Malanga, un Congolais de la diaspora. C’est sur son compte Facebook que la vidéo de l’attaque du Palais de la Nation à Kinshasa a été diffusée. On le voit en treillis militaire, avec une arme automatique, coiffé d’un béret rouge, s’exprimer plusieurs fois en français, en anglais et surtout en lingala à la tête de dizaines d’hommes et arborant le drapeau du Zaïre, l’ancien nom de la RDC, de fond vert avec un cercle jaune au centre et à l’intérieur un bras qui tient un flambeau rouge.

Agé de 41 ans, Christian Malanga est un membre de la diaspora congolaise, entrepreneur et homme politique. Il est le fondateur du Parti congolais uni (UCP), un petit parti qui vise à mettre en réseau la diaspora congolaise à travers le monde. Il est président du mouvement “Nouveau Zaïre”.

Il est né le 2 janvier 1983 à Kinshasa. Durant son enfance, sa famille quitte le pays pour se réfugier en Afrique du Sud d’abord puis aux Etats-Unis en 1998 où il va grandir. Il y fait des études secondaires et lance plusieurs petites entreprises. Par ailleurs, il est engagé dans des organisations à but non lucratif.

En 2006, il rentre en RDC et fait son service militaire. Officier de l’armée congolaise, il occupe diverses fonctions. Ensuite, il crée une entreprise et se lance dans la politique. Il se présente comme candidat indépendant aux législatives de 2011 mais il est arrêté puis détenu plusieurs semaines.

Après cette expérience, il va créer son parti UCP tourné vers la diaspora et repart aux États-Unis. Christian Malanga avait renforcé son organisation en vue de participer aux élections en RDC.

Dans la vidéo de l’attaque du Palais de la Nation, le dimanche 19 mai 2024, il se présente à la tête de soldats de la diaspora venus avec leurs enfants. Il prétend en avoir marre et vouloir mettre fin aux souffrances endurées dans le pays. Il dénonce Félix Tshisekedi, le président congolais et Vital Kamerhe, l’ex-vice-Premier ministre et ministre de l’Économie, pour leur gestion.Selon le porte-parole de l’armée congolaise, le meneur des assaillants a été neutralisé.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

La Première ministre Judith Suminwa a exprimé vendredi son ferme engagement à faire exécuter le programme d’actions du gouvernement calqué sur les six engagements du président de la République repris dans son son discours d’investiture, après sa réélection pour un second quinquennat.


Nation

Lors de la première réunion du gouvernement Suminwa vendredi à la Cité de l’Union africaine à Kinshasa, le président de la République, Félix Tshisekedi, a invité les nouveaux ministres à se mettre résolument au travail pour répondre aux attentes du peuple congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,803.00 CDF
1 Euro3,044.90 CDF
1 Yuan384,59 CDF
1 FCFA 4,64 15686 CDF

Appel d'offres

Sélection des fournisseurs des équipements médicaux en faveur des projets du FCP III – Phase transitoire en Ituri et au Sud Kivu


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.