Le Direct
Radio

Mexique : les fortes chaleurs provoquent des coupures d’électricité

Plusieurs régions du Mexique, dont la capitale Mexico et ses neuf millions d’habitants, ont subi des coupures d’électricité par intermittence en raison de l’envolée de la consommation en raison de la canicule, a indiqué le gouvernement jeudi.

Un homme transporte un jerrycan d’eau lors d’une vague de chaleur qui frappe le pays, à Guadalajara, dans l’État de Jalisco, au Mexique, le 9 mai 2024. Plus d’une douzaine d’États du Mexique ont atteint un maximum record de 45°C @Photo de ULISES RUIZ / AFP.

publié le 10 mai 2024 à 03:52:00

Des coupures ont été signalées à Mexico, dans l’Etat de Mexico voisin et ceux du Michoacán (ouest), du Tamaulipas (nord-ouest) et Campeche (sud-est).

La Commission nationale de l’eau a fait état de températures “maximales de 48 degrés et plus dans les régions de San Luis Potosi (nord-est) et Tamaulipas”.

En avril dernier, la température à Mexico a atteint les 34,2°C, battant le record de 33,9°C atteint en 1998 (33,9°C), d’après la Conagua.

“Il y a eu une demande supérieure à la capacité produite”, a reconnu jeudi le président mexicain Andrés Manuel López Obrador, qui a lancé pendant son mandat une réforme énergétique pour renforcer la part de la Commission fédérale d’électricité (CFE, publique) dans la production totale.

Le Costa Rica et l’Equateur ont également annoncé des rationnements d’électricité.

La vague de chaleur au Mexique a fait baisser le niveau d’eau de plusieurs barrages dans le pays.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Inspection générale des finances a été conviée à la 8e édition du forum Géoscience qui a eu lieu le jeudi 16 mai 2024 à l’université de Kinshasa. A cette occasion, l’inspecteur général des finances, chef de brigade des marchés publics, Gabriel Kabanangi, représentant le numéro un de l’IGF- Jules Alingete, a sensibilisé les étudiants de l’université de Kinshasa sur le travail abattu par le service de contrôle supérieur enraciner la bonne gouvernance au pays.


Politique

“Il n’y a pas d’opportunité pour réviser ou changer la Constitution. Le problème des Congolais n’est point dans le tripatouillage de la loi fondamentale. Le pouvoir doit cesser avec ses velléités”, a rappelé le président de l’ECIDE, Martin Fayulu, lors du lancement mercredi à Kinshasa, de “la campagne pour la défense de la Constitution”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,775.00 CDF
1 Euro2,992.28 CDF
1 Yuan383.56 CDF
1 FCFA4,13665 CDF

Appel d'offres

Acquisition de 26 Motos Tout terrain destinées aux Coordinations Provinciales du PADRIR


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.