Le Direct
Radio

L’émission « Bosolo na Politik Officielle » suspendue par le CSAC

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication a suspendu jeudi à titre conservatoire pour une durée de 30 jours, l’émission « Bosolo na Politik Officielle » sur tous les médias opérant en République démocratique du Congo.

Par Rich Ntumba

L’émission « Bosolo na Politik officielle » suspendue par le CSA @Photo Droits tiers.

publié le 16 mai 2024 à 19:42:23

Le régulateur congolais reproche au présentateur de l’émission, Israël Mutombo de s’être livré allègrement mardi 14 mai, à des attaques personnelles contre le député Christophe Mboso, candidat au poste de deuxième vice-président de l’Assemblée nationale.

Dans une communication publiée sur X, le bureau du CSAC note que les propos tenus par Israël Mutombo, patron de la chaîne « Bosolo », porte atteinte à l’honneur et à la dignité humaine et constitue une contre campagne menée dans le seul but de disqualifier le candidat Mboso en violation de dispositions pertinentes de la directive du CSAC relative à la campagne électorale.

Le CSAC siégeant en sa septième réunion du 15 mai 2024 à Kinshasa, attendu que la chaîne Bosolo télévision a diffusé mardi 14 mai 2024 l’émission Bosolo na Politik officielle, au cours de laquelle le présentateur Israël Mutumbo s’est livré allègrement à des attaques personnelles contre monsieur Mboso. Dans ses allégations, sieur Mutombo, sous prétexte de l’âge du candidat Mboso, a prédit la mort de ce dernier qui, selon lui, mourrait sur la scène politique comme fût le cas de l’artiste musicien Papa Wemba. Attendu que ses propos empreints de mépris et de dénigrement tenus dans l’intention de nuire au droit civil et politique de Christophe Mboso, après débat et délibération, le CSAC suspend pour une durée de 30 jours, l’émission Bosolo na Politik, a annoncé le CSAC.

Le régulateur rapporte également avoir enregistré plusieurs plaintes contre Israël Mutombo. Le CSAC a ainsi convoqué à son siège le directeur de programme de la chaîne et le présentateur incriminé, pour apporter leurs moyens de défense.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

La Première ministre Judith Suminwa a exprimé vendredi son ferme engagement à faire exécuter le programme d’actions du gouvernement calqué sur les six engagements du président de la République repris dans son son discours d’investiture, après sa réélection pour un second quinquennat.


Nation

Lors de la première réunion du gouvernement Suminwa vendredi à la Cité de l’Union africaine à Kinshasa, le président de la République, Félix Tshisekedi, a invité les nouveaux ministres à se mettre résolument au travail pour répondre aux attentes du peuple congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,803.00 CDF
1 Euro3,044.90 CDF
1 Yuan384,59 CDF
1 FCFA 4,64 15686 CDF

Appel d'offres

Sélection des fournisseurs des équipements médicaux en faveur des projets du FCP III – Phase transitoire en Ituri et au Sud Kivu


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.