Le Direct
Radio

La famille Kengo accusée de vouloir exproprier la concession ex-Manoah, propriété du FPI

L’intersyndicale du Fonds de promotion de l’industrie (FPI), composée de l’Union des travailleurs du Congo, UNTC, de la Confédération syndicale du Congo (CSC) et de la Confédération démocratique du travail (CDT) se dit “profondément préoccupée et choquée” d’apprendre que la famille Kengo a engagé des actions en justice pour exproprier la concession ex-Manoah, propriété du FPI.

Les membres de l’intersyndicale du Fonds de promotion de l’Industrie @Photo Droits tiers.

publié le 14 mai 2024 à 01:06:00

Selon la déclaration de l’intersyndicale, le FPI est le propriétaire légitime de cette concession de 20 hectares située dans la commune de la N’Sele, à Kinshasa. Le FPI en est devenu propriétaire, il y a plus de 10 ans, après l’avoir acquise auprès de la société Manoah. “Le Fonds dispose des titres de propriété obtenus en bonne et due forme en 2019”, insistent les principaux syndicats.

À ce jour, l’Intersyndicale du FPI est surprise et choquée d’apprendre que la famille Kengo a engagé des actions judiciaires et obtenu des jugements à l’insu du FPI pour ravir cette concession et priver ainsi les membres du personnel de cet établissement public de la jouissance de leur bien, dénonce la déclaration.

Malgré la réinstallation du FPI dans la concession ordonnée par l’Inspecteur général des services judiciaires et pénitentiaires le 8 avril 2024, cette décision peine à être mise en exécution en raison de “nombreuses pesanteurs et interventions de certaines autorités politico-judiciaires et policières”.

L’intersyndicale condamne fermement les actions de la famille Kengo et appelle les autorités compétentes à faire respecter la loi et à réhabiliter le FPI dans ses droits. Elle s’engage à mener “toute action nécessaire” pour que le personnel du Fonds puisse à nouveau jouir de cette concession.

Ci-dessous la déclaration de l’intersyndicale du Fonds de Promotion de l’Industrie :

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA), a condamné avec véhémence les actes d’intimidation contre une responsable d’un média basé à Goma, capitale du Nord-Kivu, de la part des individus arborant la tenue de la Direction générale des migrations (DGM).


People

Une réponse inattendue mais digne d’un homme de Dieu. Le pasteur Marcello Tunasi est revenu sur les propos injurieux tenus par le polémiste, Denis Lessie, sur sa défunte femme, Blanche Tunasi. Sur ses réseaux sociaux, le représentant de l’Eglise La Compassion a publié un message de pardon. Le prédicateur invite également ses adeptes à prier pour “l’homme de pétage”, “car selon lui, il a besoin de restauration et d’amour”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,805.00 CDF
1 Euro3,005.84 CDF
1 Yuan386.34 CDF
1 FCFA 4,63 64437 CDF

Appel d'offres

Consultant (firme) pour l’élaboration de l’EIES relative aux travaux prioritaires d’amélioration du système d’alimentation en eau potable de la ville de Kananga


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.