Le Direct
Radio

Justice pour Mike Mukebayi

Alors que la Cour d’appel de de Kinshasa/Gombe reprend ce vendredi 3 mai ses audiences dans le procès de l’ancien député provincial Mike Mukebayi, des voix s’élèvent pour exiger la libération pure et simple de du radical opposant, poursuivi pour outrage au chef de l’Etat, propagation de faux bruits, incitation à la haine tribale et imputations dommageables.

Par Rich Ntumba

La reprise du procès de Mike Mukebayi ce vendredi à la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe @Photo Droits tiers.

publié le 2 mai 2024 à 14:54:08

Une année après son ouverture en procédure d’urgence, le procès ministère public – Mike Mukebayi Nkoso, toujours incarcéré à la prison centrale de Makala, est fixé pour ce vendredi 3 mai 2024 à la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe. Le sort de l’ancien journaliste est visiblement entre les mains du pouvoir qui a décidé de le faire pourrir en prison. “Aucun empressement n’a été constaté pour faire aboutir son dossier”, a dénoncé une organisation de protection des droits de l’homme. Voix critique du régime Tshisekedi, Mike Mukebayi dérange. Un montage mal ficelé avait été fait dans la précipitation avant les élections pour le jetter en prison afin de le réduire au silence. Les élections passées, aucune raison ne justifie aujourd’hui sans détention en prison, rappelle un ténor de Lamuka.

Lors de la première audience, la défense du cadre Ensemble avait soulevé une exception en inconstitutionnalité qui avait amené la Cour à surseoir l’audience pour en référer à la Cour constitutionnelle, qui mettra 6 mois pour rendre son arrêt, et trois mois pour le notifier aux parties afin de permettre la Cour d’appel de relancer la procédure.

Arrêté en mai de l’an dernier devant son domicile, Mike Mukebayi avait été détenu au parquet avant d’être transféré à la prison de Makala où il croupit jusqu’à ce jour. Des faits mis à charge de l’ex-élu de Lingwala remontent en 2023 lors de son passage à la télévision CM13, à l’issue d’une marche de l’opposition qui avait été étouffée par la police.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Observatoire de la liberté de la presse en Afrique (OLPA), a condamné avec véhémence les actes d’intimidation contre une responsable d’un média basé à Goma, capitale du Nord-Kivu, de la part des individus arborant la tenue de la Direction générale des migrations (DGM).


People

Une réponse inattendue mais digne d’un homme de Dieu. Le pasteur Marcello Tunasi est revenu sur les propos injurieux tenus par le polémiste, Denis Lessie, sur sa défunte femme, Blanche Tunasi. Sur ses réseaux sociaux, le représentant de l’Eglise La Compassion a publié un message de pardon. Le prédicateur invite également ses adeptes à prier pour “l’homme de pétage”, “car selon lui, il a besoin de restauration et d’amour”.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,805.00 CDF
1 Euro3,005.84 CDF
1 Yuan386.34 CDF
1 FCFA 4,63 64437 CDF

Appel d'offres

Consultant (firme) pour l’élaboration de l’EIES relative aux travaux prioritaires d’amélioration du système d’alimentation en eau potable de la ville de Kananga


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.