Le Direct
Radio

Gouvernement Suminwa : 36 jours d’attente

Personne n’aurait parié voir des semaines s’écouler sans le premier gouvernement du deuxième quinquennat de Félix Tshisekedi, 36 jours après la nomination de la Première ministre.

Par Alexis Emba

La nouvelle Première ministre Judith Suminwa nommée par le président de la République, Félix Tshisekedi @Photo Droits tiers.

publié le 7 mai 2024 à 04:40:00

Mardi 7 mai, Judith Suminwa Tuluka a totalisé bel et bien 36 jours depuis qu’elle a été nommée, le 1er avril 2024, par le président la République, Félix Tshisekedi, comme cheffe de l’exécutif. Selon certaines sources, la longue attente est liée à l’exigence de quelques partenaires “gloutons” de l’Union sacrée. La problématique du quota, de la taille du gouvernement constituent les points d’achoppement. A cela s’ajoute, l’équilibre géopolitique comme aussi la représentativité féminine.

Un agent de l’État interrogé par Ouragan a plaidé pour la réduction de la taille du gouvernement pour ne pas engloutir les ressources de l’État.

Vaut mieux un gouvernement de moins de 40 ministres pour assurer son efficacité qu’un exécutif éléphantesque que l’on reprochait au quinquennat précédent, a martelé M. Alain Manzongo.

Dans l’entre-temps, la population continue à payer le prix de la vie chère, de la mauvaise voirie urbaine, de l’absence d’infrastructures et de l’insécurité.

Pour un activiste pro-démocratie, la cheffe de l’exécutif ne presse pas les leaders politiques. Le pays tourne pourtant au ralenti. “Rien ne bouge”, déplore Palmer Kabeya. Il n’y a aucune urgence dans le chef des ténors de l’Union sacrée pour mettre en place un gouvernement le plus vite possible. Au contraire, soutient-il, il est observé plus la gestion des ambitions des uns des autres. Les salaires des fonctionnaires de l’État tombent en grand retard.

Cependant, Me John Diandja Wembondo, président national du mouvement politique Structure du chef pour la vision du chef (SCVC)‘, estime que le gouvernement de la Première ministre sera une équipe de guerriers, capable d’apporter des solutions pertinentes aux problèmes quotidiens de la population congolaise, notamment l’insécurité dans l’est du pays, le faible pouvoir d’achat.

La population attend une équipe gouvernementale capable d’apporter des solutions pertinentes à ses problèmes de tous les jours comme l’insécurité dans l’est du pays, le social, le manque d’infrastructures, a-t-il déclaré.

Pour ce faire, cet opérateur politique pense que la nouvelle cheffe de l’exécutif doit disposer d’un budget conséquent pour répondre aux attentes de la population.

Aussi, a-t-il ajouté, il a demandé à la Première ministre de diminuer des frais de ce que coûte un gouvernement.

“ Ce qui est important pour l’exécutif,c’est de privilégier l’intérêt de la Nation”, a-t-il dit.

Cet acteur politique a également fait observer que la priorité pour la nouvelle cheffe est de tenir compte du profil des hommes à faire partie de l’équipe.

“Il faut des hommes honnêtes , compétentes et surtout ceux qui ne sont pas trempés dans la malversation financière, le détournement de deniers publics, bref ceux qui ont des casiers judiciaires vierges”, a-t-il préconisé, tout en insistant sur la représentativité des jeunes capables, ayant une bonne moralité et expérimentés.

Dans son premier speech après sa nomination, Judith Suminwa avait reconnu les défis immenses à relever.

Née le 19 octobre 1967, Judith Suminwa est une femme d’État. Ministre du Plan au sein du gouvernement Lukonde II, elle a été nommée le 1ᵉʳ avril 2024, Première ministre, devenant alors la première femme de l’histoire de la République démocratique du Congo à occuper cette fonction.

Nos tags

Élection
Ceni
Politique
GUERRE
Agression
Culture
Économie

L’Inspection générale des finances a été conviée à la 8e édition du forum Géoscience qui a eu lieu le jeudi 16 mai 2024 à l’université de Kinshasa. A cette occasion, l’inspecteur général des finances, chef de brigade des marchés publics, Gabriel Kabanangi, représentant le numéro un de l’IGF- Jules Alingete, a sensibilisé les étudiants de l’université de Kinshasa sur le travail abattu par le service de contrôle supérieur enraciner la bonne gouvernance au pays.


Aviation

La filiale Westminster Aviation Security Services va assurer la sûreté dans cinq aéroports congolais. Ouragan avait annoncé la nouvelle. Le contrat signé le 14 avril dernier entre la filiale britannique et le gouvernement congolais porte sur le financement, le développement, la maintenance, la formation et l’exploitation des services de sécurité dans les cinq aéroports congolais.

Taux de change

DeviseCDF
1 Dollar Usa2,775.00 CDF
1 Euro2,992.28 CDF
1 Yuan383.56 CDF
1 FCFA4,13665 CDF

Appel d'offres

Acquisition de 26 Motos Tout terrain destinées aux Coordinations Provinciales du PADRIR


offres d'emploi

logo

2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.

Ouragan cd




2022© Ouragan.cd Tous droits réservés.